×
Publié le
5 janv. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sawa accueille Airesis comme investisseur

Publié le
5 janv. 2012

Née en 2009, la marque de sneakers fabriquées en Afrique grandit et accueille un nouvel investisseur. Pour consolider son développement, Sawa a ainsi ouvert son capital au fonds d'investissement suisse Petrus Finance. Une arrivée qui ne doit rien au hasard puisque cette société est la propriété du fonds Airesis, actionnaire majoritaire du Coq Sportif.

Sawa
Collection signée Sawa

"Petrus Finance était à la recherche d'un investissement en Afrique. Le projet Sawa, d’autant qu’il s’agit de chaussures, les a séduit. Mais au-delà d’un investissement financier, il s’agit d’une relation de confiance puisque j’ai travaillé aux côtés de Marc-Henri Beausire (PDG de Airesis ndlr)", explique Mehdi Slimani, cofondateur de Sawa et ancien du Coq Sportif.

Un échange de bons procédés donc, puisque si Le Coq Sportif peut envisager un développement sur le Continent Noir, Sawa bénéficie de son côté des transferts de technologies du Coq. En septembre dernier, la marque a ainsi entamé un tournant dans son développement en quittant son usine camerounaise pour investir une usine éthiopienne en charge également de la totalité du sourcing ; un sourcing toujours 100% africain. "Auparavant, notre production était trop atomisée. Il était impossible de maîtriser les coûts notamment en raison de la corruption lors des passages douaniers", souligne Mehdi Slimani. En choisissant la "centralisation", Sawa voit donc ses coûts se réduire et son temps de réactivité s’améliorer. La marque a également confié sa communication à l’agence éthiopienne 360 Ground et arbore depuis quelques jours une nouvelle plateforme web.

Côté style, la sneaker Sawa se décline désormais en modèle montant (115 euros environ) et, l’expérience faisant, a largement consolidé la qualité de ses sneakers. La marque - qui ne joue ni la carte communautaire ni celle du commerce équitable, mais celle de l’économie militante - est disponible dans environ 25 points de vente en France, mais vise les 60 d’ici à la fin 2012 notamment grâce à un développement en province. Enfin, avec sa collection printemps-été 2012, Sawa met pour la première fois les pieds aux Etats-Unis en intégrant l'offre de J.Crew.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com