×
Publié le
29 févr. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Givenchy s’implante sur le Faubourg Saint-Honoré

Publié le
29 févr. 2008

Après l’avenue Georges V et la rue François Ier, Givenchy inscrit une troisième adresse à son carnet parisien en siégeant Faubourg Saint-Honoré. Installée au numéro 28, la nouvelle boutique est la première ouverte sous la direction de Riccardo Tisci. A la tête de la création depuis mars 2005, le styliste appose sa signature sur les collections mais aussi sur les lieux de vente pour marquer le renouveau de la maison.


Nouvelle boutique Givenchy de la rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris

Etendue sur 300 mètres carrés, la boutique ouverte depuis le 29 février offre de beaux volumes. Les murs blanchis et le parquet prolongent la façade traditionnelle en pierre de taille qu’arborent les prestigieuses enseignes du Faubourg. Pour mettre en valeur les lieux comme les créations, cinq « boîtes » noires en bois brûlé verni sont mises en scène. Le principe ? Cinq cubes à taille humaine, dont une seule face est ouverte. Quatre sont dédiés aux collections prêt-à-porter femme, un à l’homme.

Riccardo Tisci est parti de l’idée que « les vêtements Haute Couture et prêt-à-porter sont livrés dans de grandes boîtes d’emballage. Au 28 Faubourg Saint-Honoré, ce sera le même effet de surprise, un effet de découverte, comme lorsque l’on ouvre une boîte ». Et chaque « boîte » répond de son propre design. La numéro 4, en bois sombre lambrissé, a le sol frappé des quatre G de la maison. Y seront exposées les pièces rares de Givenchy. La boîte 5, ornée de moulures en ciment gris, accueille le prêt-à-porter masculin.


Nouvelle boutique Givenchy de la rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris

Plus loin, quelques modèles haute couture sont présentés. Quant aux accessoires, ils reposent sur une longue étagère, sans autre fioriture. En tandem avec l’architecte Jamie Fobert, le couturier voulait que « la mise en place approche celle d’une installation dans une galerie d’art ». Au fond de la boutique, non loin des trois cabines d’essayage, quatre boîtes vitrées renferment chacune une pièce phare de la maison.

Pour Marco Gobbetti, Pdg de Givenchy Couture, « ce lieu est la façon la plus naturelle d’inscrire Givenchy dans la modernité et l’occasion de définir encore plus précisément la nouvelle image et le nouveau langage de la marque. »

Par Emilie-Alice Fabrizi

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com