×
Publié le
16 juin 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cotélac accélère son expansion à l'international

Publié le
16 juin 2012

La marque créée par Pierre Pernod et la styliste Raphaëlle Cavali se développe à l’international. Après avoir accueilli de nouveaux actionnaires (Siparex et SG Capital pour la Société Générale), elle prévoit pour octobre l’ouverture d’une deuxième boutique à New York. Au total Cotélac comptera donc cinq magasins aux Etats-Unis, situés entre San Francisco, Chicago, Boston et New York.


Nouvelle campagne de publicité Cotélac

Cotélac touche un public à la recherche d’un "produit particulier", séduit par cette marque française et la "créativité de ses matières, de ses imprimés et de ses plissages", explique Pierre Pernod. Une identité s’exportant aussi bien outre-Manche qu’en Asie, qui reste le principal marché hors Europe de la griffe. Bien implantée à Taïwan où elle compte une dizaine de boutiques, elle ouvrira fin 2012 une boutique à Kobe au Japon, portant à 10 le nombre de points de vente dans ce pays. La marque compte également trois boutiques en Chine.

En Europe, Cotélac a inauguré fin mars une deuxième boutique à Madrid et s’implantera à Londres à l’horizon 2013. Initialement prévue pour cette année, l’ouverture en Angleterre a été repoussée compte tenu du "climat économique" actuel, explique Pierre Pernod, et de la tenue des Jeux Olympiques. En France, Cotélac a lancé il y a deux mois une boutique à Saint-Tropez, qui sera suivie à la fin de cette année par une autre boutique à Clermont-Ferrand.

En parallèle, la ligne Acoté poursuit également son expansion. On dénombre actuellement plus de dix boutiques en propre en France et deux partenaires. Plus jeunes et accessibles en termes de prix, les collections Acoté sont aussi moins pointues que celles de Cotélac. Un "complément basique" nécessaire selon Pierre Pernod.

Malgré ce développement à l’international, Acoté-Cotélac garde son ancrage lyonnais. L’enseigne a récemment collaboré avec une autre marque de la région, Piola, séduite par la démarche éthique de cette jeune société. Le modèle Madre de dios né de cette collaboration est conçu en France et fabriqué au Pérou à partir de latex d’Amazonie, de coton bio et de cuir péruvien. Il est disponible dans les boutiques Acoté-Cotélac au prix de 69 euros. Un travail qui est avant tout "une histoire de rencontre", explique Pierre Pernod.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com