×
Par
AFP
Publié le
25 nov. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cartier ouvre une nouvelle boutique samedi au coeur de Tokyo

Par
AFP
Publié le
25 nov. 2005

TOKYO, 25 nov 2005 (AFP) - Le joaillier-bijoutier français Cartier ouvre samedi une nouvelle boutique à Tokyo, dans le quartier huppé du luxe et de la mode haut-de-gamme d'Aoyama (centre), à deux pas de Prada et à quelques encâblures de Louis Vuitton.


Nouveauté joaillerie collection Panthère

Ce nouvel espace, une "maison de verre" symbolisant un diamant s'étendra sur une surface de 548 mètres carrés, répartis sur trois étages consacrés à l'exposition et à la vente des bijoux, a indiqué le groupe.

Cette boutique vise, selon le groupe, à faire découvrir les "facettes inconnues de Cartier" aux Japonais, et notamment à leur montrer l'histoire et les traditions de la maison.

Cartier compte déjà plusieurs boutiques à Tokyo, dont la plupart sont des espaces de ventes situés dans les grands magasins nippons (chez Isetan, Takashimaya, Seibu ou Mitsukoshi).

Le restaurateur Pierre Gagnaire ouvrira le 29 novembre dans le même immeuble un nouvel établissement, son premier à Tokyo. Il s'étendra sur deux étages au dessus de Cartier, avec une salle de 82 couverts et une terrasse de 40 places.

Il y a exactement un an, Chanel inaugurait sa plus grande boutique du monde à Tokyo le long d'une des artères les plus luxueuses de Ginza (centre de la capitale). Cet immeuble illuminé accueille un restaurant baptisé "Beige" du chef français Alain Ducasse.

Le marché du luxe au Japon représente environ un quart des ventes mondiales de cette industrie, incitant les grands groupes du secteur à cajoler la clientèle nippone également friande de gastronomie française.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.