×
Publié le
25 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zara essuie un refus pour l'extension d'un magasin à Bordeaux

Publié le
25 nov. 2021

L'adresse phare de Zara à Bordeaux ne doublera pas de taille. L'enseigne d'habillement espagnole s'est vu refuser l'agrandissement de son point de vente situé au 25 rue Sainte-Catherine. Parmi les motifs évoqués pour justifier ce choix figure la plainte déposée en avril dernier contre Zara France et d'autres enseignes concernant le travail forcé des Ouïghours en Chine, rapporte Sud Ouest.


Intérieur du magasin Zara de la rue de Rivoli à Paris - Inditex


Lors d'une réunion intervenue le 9 novembre, la CDAC (Commission départementale d'aménagement commercial) de la Gironde a émis un avis défavorable concernant ce projet d'extension, qui portait sur l'ajout de 972 mètres carrés aux 1.098 mètres carrés déjà exploités par la chaîne. Zara cherchait à commercialiser deux étages supplémentaires du bâtiment.

L'adjointe au maire de Bordeaux et membre de la commission, Sandrine Jacotot, aurait rappelé lors de l'audience que la maison-mère de l'enseigne fait actuellement l’objet d'une plainte, "qui fait état du recours au travail forcé des Ouïghours chez des sous-traitants en Chine, dont se serait rendu complice le groupe espagnol Inditex en connaissant les conditions de production de leurs articles", cite le quotidien régional, ajoutant que l'argument "a été pris en compte au moment du votre défavorable de la commission (trois contre, un pour, six abstentions)".

Une décision qui contrecarre les plans de Zara, puisque depuis plusieurs années, sa stratégie commerciale à l'échelle mondiale est de s'appuyer sur des magasins de plus grande taille. Durant la crise sanitaire, Inditex a ainsi rappelé son ambition de favoriser les mégastores, et de fermer certaines plus petites surfaces (jusqu'à 1.200 fermetures sur le plan mondial annoncées en 2020, contre 150 ouvertures par an). A Paris, Zara a par exemple récemment changé de cellule au sein du centre commercial Westfield Quatre Temps (La Défense), s'épanouissant désormais sur pas moins de 5.000 mètres carrés.

Également visé par la plainte déposée en France, le groupe SMCP nie les accusations (tout comme Inditex) mais décrit aussi des répercussions négatives en termes d'image, de ventes et du score ESG (critères environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance) qui lui est attribué par les agences de notation.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com