×
Publié le
4 janv. 2021
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

VF Corp a finalisé l'acquisition de Supreme

Publié le
4 janv. 2021

Entre Noël et le jour de l'An, Supreme a officiellement rejoint le portfolio de VF Corp. Le 28 décembre, le géant américain, déjà propriétaire de The North Face, Timberland, Vans ou encore Dickies, a annoncé avoir finalisé les étapes préalables à l'acquisition phare de la fin d'année 2020... et donc déboursé 2,1 milliards pour s'offrir le label new-yorkais.


La boutique Supreme de Paris, dans le Marais - Supreme



L'acteur majeur du streetwear, né d'abord comme un magasin ouvert en 1994 par James Jebbia à l'angle de Lafayette Street et de Prince Street dans la Grosse Pomme, rejoint donc des marques avec lesquelles il collabore déjà depuis de nombreuses années.

Le groupe américain, basé à Denver, dans le Colorado, précise dans des documents transmis aux institutions boursières américaines, que, selon certaines clauses et modalités, le montant total dépensé dans cette acquisition pourrait même être de 300 millions de dollars plus élevé.

La direction de VF Corp, dont l'exercice fiscal décalé se termine fin mars 2021, estime que sur cet exercice, l'apport de Supreme restera modeste. Mais il attend du label une contribution de l'ordre de 500 millions d'euros de chiffre d'affaires dès la première année. Et annonce une montée en puissance pour les années suivantes. Sur son exercice 2020, clos en mars 2020, le groupe américain affichait un chiffre d'affaires de l'ordre de 10,49 milliards de dollars.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com