Tranoï : une Fashion Week, quatre lieux

A l'aube de la prochaine Fashion Week féminine parisienne, l'organisateur de salons de mode Tranoï - qui fête cette saison ses 20 ans - s'active sur plusieurs terrains et cherche, comme beaucoup de confrères, les nouveaux segments porteurs sur lesquels guider les acheteurs. Une quête qui l'amène cette saison en quatre lieux différents à travers la capitale, entre salon traditionnel qui introduit des catégories de produit inédites et format showroom enrichi d'un nouvel espace, l'Atelier Richelieu.


Au Palais de la Bourse, en juin 2018 - Tranoï

Côté salon, les 450 marques de mode féminine et d'accessoires seront réparties entre le Carrousel du Louvre et l'historique Palais de la Bourse du 28 septembre au 1er octobre. Une offre garnie de nouveaux noms, comme la griffe de sacs Nat & Nin - qui initie également une offre chaussure pour la saison printemps-été 2019 -, mais aussi des représentants du prêt-à-porter comme La Petite Française, Tsunoda, Valérie Khalfon, pour certains transfuges du salon Paris-sur-Mode qui n'est pas réédité cette saison.

Mais la plus grande partie des quelques dizaines de marques inédites pour cette édition de Tranoï provient surtout de la volonté du salon de s'étendre à de nouvelles catégories de produits. Une trentaine de marques formeront ainsi un univers « Summer » au Carrousel du Louvre, dédié au resortwear ou beachwear, tandis que la beauté sera également un nouveau terrain de jeu. Si Tranoï avait testé l'univers des senteurs, intégrant désormais totalement les marques de bougies et parfums à son offre globale, c'est désormais la cosmétique qui est au programme. Ce n'est pas dans un format BtoB classique que Tranoï attaque le sujet, mais avec un pop-up haut de gamme rassemblant six marques (David Mallett, Le Couvent des Minimes, Saeve, Maskon, Oden, Day +) qui ont pour but de vendre leurs produits à la fois aux points de vente et plus directement aux visiteurs.

A découvrir également, là aussi au Carrousel du Louvre, une exposition préparée avec des étudiants de la Parsons School de Paris sur le thème de la création durable.

Mais Tranoï grandit également hors les murs cette saison. Depuis plusieurs saisons, outre le format salon classique sur quatre jours, l'organisateur programme également sa « Tranoï Week », format showroom dédié aux créateurs qui se tiendra dans un nouveau lieu cette saison, du côté de Bastille et non plus du Marais, au 22 de la rue de la Roquette. S'y trouveront notamment les protégés britanniques de London Show Rooms comme chaque saison, parmi la quinzaine de créateurs émergents représentés.

Ce format plus long (du 26 septembre au 2 octobre cette saison) a trouvé son public. Et Tranoï de remettre ça avec un deuxième format showroom. Le second lieu de ce type prendra place pour la première fois à l'Atelier Richelieu, au 60 de la rue du même nom, dans le IIe arrondissement. Là, du 28 septembre au 3 octobre, ce sont une quarantaine de marques, toujours haut de gamme mais moins « créateur », qui seront représentées en un même lieu via leurs showrooms représentants respectifs (1st Floor Showroom, Dreams On Air, Elisa Gaito, World Star Designer Project, etc.).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER