×

Tendam annonce des bénéfices record de 80,8 millions d’euros pour l’exercice 2018/19

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 26 juin 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le groupe espagnol Tendam, qui possède les marques Cortefiel, Pedro del Hierro, Springfield, Women’secret et l’outlet Fifty, a publié mercredi un communiqué annonçant des bénéfices avant impôts de 80,8 millions d’euros pour la période du 1er mars 2018 au 28 février 2019, en hausse fulgurante de 379,34 % par rapport aux 21,3 millions d’euros de l’exercice 2017/2018.


Tendam


« L’exercice 2018 reflète la solidité de Tendam et de son business model dans un contexte de grande instabilité et d’incertitude. L’année a été marquée par une météo capricieuse et une instabilité géopolitique, mais cela ne nous a pas empêchés de faire augmenter nos ventes trimestrielles comparables et notre EBITDA. Notre bénéfice avant impôts, lui, a presque quadruplé », se réjouit le président et directeur général de Tendam, Jaume Miquel, dans le communiqué.
 
Le résultat brut d’exploitation (EBITDA) se situe à 161,2 millions d’euros, en hausse de 0,4 %. À taux de change constant, il atteint 162,8 millions d’euros, soit +1,4 % pour l’exercice. L’augmentation de l’EBITDA et la réduction des charges financières ont permis de faire décoller les bénéfices avant impôts.

Tendam obtient des revenus de 1,156 milliard d’euros à taux de change constant et 1,151 milliard d’euros au taux de change actuel, ce qui représente une légère hausse en comparaison des 1,155 milliard d’euros de l’exercice fiscal précédent. Le groupe indique que ses ventes à surface comparable ont réalisé leurs meilleures performances entre septembre 2018 et janvier 2019, malgré la météo capricieuse et l’instabilité géopolitique.

De leur côté, les ventes en ligne augmentent de 29,4 % pour la période, avec une tendance à la hausse pour toutes les marques du portefeuille du groupe. Women’secret est l’enseigne qui progresse le plus sur le Web avec +34,9 %, suivie de Cortefiel et Pedro del Hierro (+32,4 %). Le digital représente actuellement 7,9 % des ventes de l’entreprise en Espagne.

À la clôture de l’exercice fiscal, les charges financières du groupe ne représentaient plus que 46 millions d’euros grâce à la restructuration de la dette. La dette nette se porte à 451,2 millions d’euros. En février 2018, Tendam a « racheté et annulé une partie de sa dette pour un montant de 65,88 millions d’euros ».

Le groupe de mode, qui vise le segment moyen-haut de gamme, concentre ses efforts sur sa stratégie omnicanale pour mettre en place un modèle intégré pour ses boutiques physiques et en ligne. Dans cet objectif, le retrait multimarque en boutique a d’ailleurs été mis en place en Espagne. Grâce à ce système, les clients peuvent venir chercher leurs commandes en ligne pour les marques Cortefiel et Pedro del Hierro dans plus de 120 boutiques Springfield. De plus, les produits peuvent maintenant être préréservés en ligne pendant 48 heures dans une boutique.

À la fin de l’exercice 2018/2019, Tendam comptait 1 993 points de vente dans plus de 80 pays. 1 242 sont des espaces propres, 632 sont des franchises et 199 sont des corners. Le groupe a aussi ouvert 65 boutiques propres pendant l’exercice.
 
Le groupe espagnol compte aujourd’hui 23,9 millions d’abonnés à son programme de fidélité, ce qui représente une hausse de 8,5 % par rapport à février 2018.

Tendam a récemment nommé Jaume Miquel en tant que nouveau président exécutif, en parallèle à ses fonctions de directeur général, un poste qu’il occupe depuis 2016. Ce changement intervient après le départ de Miguel Ibarrola, qui était président non exécutif de l’entreprise depuis près de trois ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com