Superdry veut développer de nouvelles licences

Superdry va lancer un nouveau programme de licence avec IMG. Les lignes concernées pourraient comprendre la bagagerie et le voyage, les accessoires personnels et même les petits appareils électroniques.


Superdry

C’est le « nouveau » PDG de l’entreprise britannique qui a encouragé cette opération. Julian Dunkerton, le cofondateur de la marque, a fait son retour au sein de la société au cours de l’année après une campagne soigneusement orchestrée pour évincer le précédent directeur général, Euan Sutherland.

À peine arrivé à la tête de l’entreprise, l’une des premières décisions de Julian Dunkerton a consisté à conclure un accord de licence pour sa ligne de chaussures avec Pentland Brands, qui produit notamment les collections de chaussures de Karen Millen, Ted Baker et Kickers.

IMG devra représenter Superdry pour négocier de nouveaux partenariats de licences afin d’élargir le portefeuille de la marque. L’entreprise a notamment évoqué les bagages et les articles de voyage, les accessoires, les petits appareils électroniques et les articles de sport. Ces catégories correspondent bien à l’univers de marque de Superdry.

Concernant l’accord pluriannuel conclu avec IMG, Julian Dunkerton déclare : « Superdry est en train d’entrer dans une nouvelle phase de croissance, et nous sommes impatients de travailler avec IMG et de sceller des partenariats avec d’autres marques. IMG dispose d’une longue expérience dans le domaine des licences ainsi que dans le travail avec des marques de mode. Cela en fait un partenaire idéal et nous sommes ravis d’explorer les opportunités créatives qui entreront en résonance avec la marque Superdry. »

Matthew Primack, le vice-président sénior de l’activité licences chez IMG, ajoute : « Avec son identité instantanément reconnaissable et sa forte personnalité de marque, axée sur la bonne humeur et l’initiative personnelle, nous sommes convaincus que le style et la philosophie de Superdry peuvent s’appliquer à des produits partageant les mêmes valeurs et nous sommes enchantés de travailler avec l’équipe de la marque. »
 
Le cours des parts de Superdry s’est effondré de près de 70 % l’année dernière. L’action s’échangeait à 3,91 livres (4,36 euros) jeudi matin. Le pessimisme des investisseurs s’explique par une année difficile pour Superdry, qui a plongé dans le rouge au cours des 52 semaines jusqu’à avril 2019 avec une perte de 98,5 millions de livres (109,78 millions d’euros).

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimBusinessCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER