×
Publié le
24 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sunnei, en chantant sous la pluie !

Publié le
24 sept. 2020

S’ils avaient voulu susciter de fortes émotions, ils n’auraient pas pu mieux s’y prendre. Pour ce retour sur les podiums post-confinement de leur marque Sunnei, les deux créateurs Simone Rizzo et Loris Messina ont choisi de dévoiler leur collection pour le printemps-été 2021, jeudi soir, dans l’immense bassin du Lido de Milan vidé de ses eaux. C’était sans compter sur la météo. Finalement, les mannequins ont défilé sous un ciel noir menaçant entre les gouttes de pluie. Effet visuel garanti !


Le défilé Sunnei au fond de la piscine - ph Dominique Muret

 
Les silhouettes colorées se déplaçaient sur le fond bleu mouillé de la piscine luisante, juste illuminée par le halo de quelques projecteurs. Tout autour d’eux se hérissait une rangée de parapluies blancs, sous lesquels se cachaient les spectateurs dûment distanciés.
 
A voir ces figurines s’agiter au loin comme sur le grand écran bleuté d’un ordinateur, on ne pouvait s’empêcher de penser aux avatars créés par la marque en juillet dernier pour son projet "Canvas", dévoilant la première partie de la collection, complétée par cette deuxième partie présentée jeudi.

Dans la vidéo de juillet dernier, de minuscules personnages vêtus de blanc dansaient la macarena sur une plateforme digitale, lancée pour l’occasion, dédiée à une trentaine de détaillants, dans le but de leur permettre de personnaliser les pièces commandées en choisissant leurs propres tissus, couleurs, formes, etc. Aujourd’hui, l’avatar se matérialise sous nos yeux.
 
Comme à chaque fois, le cadre insolite choisi par les deux créateurs s’accorde à l’esthétique de la maison focalisée sur une image nette et très graphique. C’est une bande-son électronique, qui accompagne ce show magnétique, où l’on retrouve l’univers de Sunnei avec ses vêtements aux coupes simples et géométriques à la touche contemporaine, où tout se joue sur les détails et les combinaisons chromatiques.
 

Le show de Sunnei à la piscine du Lido di Milano


Le duo privilégie les volumes et les longueurs, tout comme les couleurs fortes. Des tuniques se portent sur des pantalons évasés, les djellabas flottent avec légèreté, les tee-shirts se rallongent en format maxi, se superposant à des pantalons ou à de maxi-jupes plissées. Le coton et le nylon ont la part belle, tout comme la maille omniprésente.
 
"C’est une collection très introspective, que nous avons construite en plusieurs passages. En fait, elle s’inscrit comme une nouvelle étape dans notre processus de création, où chaque collection représente l’évolution de la précédente, un peu comme une mise à jour", nous raconte Loris Messina en backstage.
 
Pour l’été prochain, l’accent a été porté sur le développement des accessoires, les stylistes travaillant surtout sur les chaussures à haute semelle et sur les sacs. Sunnei, dont la majorité vient d’être cédée au fond d’investissement Vanguards, traverse une période de grands changements.
 
La marque, qui affiche un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros et emploie une quinzaine de personnes, vient juste d’emménager dans un nouveau siège, un édifice de trois étages à Milan. L’objectif étant désormais d’accélérer son développement.
 
"Nous allons d’abord structurer l’entreprise et allons pousser surtout sur l’expansion de notre distribution directe", indique Loris Messina. Une distribution, qui passe pour l’instant essentiellement par l’e-shop du label et un réseau de quelque 80 revendeurs multimarques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com