×
Publié le
24 nov. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Seconde main: Zalando abandonne le CtoC pour se contenter du CtoB

Publié le
24 nov. 2022

Clap de fin pour Zircle. L'application de revente de vêtements d'occasion entre particuliers, lancée sous le nom Wardrobe en 2018 par Zalando, va s'arrêter. Et laisser le champ libre à l'activité de seconde main en CtoB développée en parallèle sous l'appellation Zalando.


Zircle


Une décision prise "après une réflexion et un examen approfondis", indique à FashionNetwork.com la direction que Zalando, qui confirme vouloir "se concentrer entièrement sur la catégorie pre-owned sur le site web de Zalando et dans l'application Zalando". Les équipes précédemment dédiées à Zircle auraient intégralement été replacées au sein des équipes de Zalando.

Cet arrêt de Zircle illustre les mutations en cours sur le marché européen de la seconde main d'habillement, marché où Zalando était pris entre la domination de l'incontournable lituanien Vinted, et les multiplications des dispositifs de seconde mis en place par les marques elles-mêmes.

Phase de transformation à laquelle Zalando avait notamment répondu en déployant, en octobre 2020, l'offre "Zalando Pre-Owned". Par celle-ci, Zalando se propose de racheter les pièces en bon état de quelque 3.000 marques. Les clients du portail peuvent alors être crédités d'un montant à dépenser sur Zalando, ou faire un don à une association en échange de leur(s) pièce(s).

Même après le lancement de "Pre-owned", Zalando continuait à nourrir des ambitions pour sa marketplace Zircle. En octobre 2021 était même organisé par le groupe un "relancement" de l'application, dont une nouvelle version devait proposer des modalités de revente entre particuliers encore plus simplifiées.

CtoC ou CtoB ?



Zalando était au premier semestre le premier vendeur en ligne de mode en France, devant Amazon et Vinted, selon Kantar. Ses efforts dans l'occasion ont vocation à capter une part du marché européen de la seconde main de mode, qui devrait peser 34 milliards d'euros à horizon 2025, selon CBCommerce. Une force de frappe dont le portail allemand profite à divers degrés en Europe. Ce qui ne l'aura cependant pas empêché d'échouer à percer dans la seconde main BtoB. Une approche CtoC de la mode d'occasion à laquelle d'autres acteurs-clefs entendent néanmoins se frotter.


Zalando stellt seine Recommerce-App Zircle ein. - Zalando


C'est de la cas de Veepee qui prévoit sa "réponse à Vinted" pour le premier semestre. Une offre qui, comme chez Zalando, co-existera avec une offre de seconde main en CtoB. L'offre "Re-Cycle" lancé en 2020 propose de collecter des pièces d'habillement pour le compte des marques, en échange de bons à dépenser dans les boutiques de celles-ci. ShowroomPrivé adopte une approche similaire via "Second Show", où les vieux produits sont repris en échange de bons à dépenser sur le portail.

Et ces deux cas ne concernent que les spécialistes tricolores du déstockage événementiel. La vivacité du marché de la seconde main n'a d'ailleurs pas échappé aux investisseurs, conduisant à de très nombreuses levées de fonds dans le seul domaine de l'occasion en 2021, comme l'avait constaté FashionNetwork.com.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com