×
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
2 oct. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Rendez-vous avec Valentino, en voie de régénération

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
2 oct. 2021

Ces dernières années, Valentino présentait ses collections dans une demeure des Rothschild, ou derrière le Tombeau de Napoléon, devant un public de privilégiés triés sur le volet. Ce vendredi, la maison romaine a embarqué sa collection en plein air, dans les rues hautes en couleur de l’est parisien.


Valentino - Printemps/été 2022 - Prêt-à-porter féminin - Paris - © PixelFormula


Geste révolutionnaire, Pierpaolo Picciolo a d’abord fait marcher ses mannequins devant le gratin de la mode au Carreau du Temple, puis à l’extérieur de la halle en fer forgé du XIXème siècle où les tops paradaient devant des étudiants en mode et en art appartenant à la nouvelle génération. Installés à des tables de bistrot, ces derniers ont acclamé cette démonstration impressionnante de la part de Valentino.

Celle-ci comprend une toute nouvelle collection intitulée Valentino Archive, encore un concept iconoclaste, puisque l’idée est de retrouver des looks iconiques parmi les premiers croquis du fondateur Valentino Garavani, et de leur redonner vie pour le XXIème siècle.

Les fans historiques de la maison en reconnaîtront une grande partie – la robe blanche de Marisa Berenson, les manteaux à imprimé animalier, les robes florales glamour immortalisées par les photographies de Chris von Wangenheim. La nouvelle ligne se compose principalement d’idées coutures réactualisées dans des teintes acrylique, des tissus techniques tels que le taffetas lavé, la polyfaille ou le nylon. Ou encore ces chemises fleuries en nylon découpées au pochoir, que Piccioli baptise Nouvelle Dentelle.

Le tout était complété par de nouvelles bottines militaires de loubardes, ou d’amusantes sandales cloutées de centurion rock. Pour les hommes, de superbes costumes croisés aubergine et des chemises en faille technique, portés avec des colliers de perles et un sac masculin de couleur verte. Plus quelques super nouvelles pièces en denim, avec des silhouettes aux jambes évasées, inspirées des débuts de Valentino Jeans, en 1985.

Tout cela en sortant Valentino des palazzo romains pour emmener la griffe au milieu du grand public. De façon très littérale, puisque derrière les étudiants en art, des milliers de jeunes fans de mode ont défié la pluie qui tombait dru pour acclamer chaque passage autour du marché.

"C’est un hommage au pouvoir de l’image de Valentino. Pas de frontières mais une liberté d’expression, dans les salons comme de la rue. Un reboot pour la marque, pour donner un nouveau sens à des codes bien connus", expliquait Pierpaolo Piccioli lors d’une avant-première matinale au siège parisien de Valentino, qui dispose d’un bureau d’angle dont la vue embrasse la Mecque de la joaillerie mondiale, la Place Vendôme. Et à des années lumières du quatrième arrondissement tendance où ce défilé "Rendez-vous Valentino" avait lieu.


Valentino - Printemps/été 2022 - Prêt-à-porter féminin - Paris - © PixelFormula


Le défilé était aussi le premier à Paris depuis la nomination du nouveau PDG Jacopo Venturini, connu comme un petit génie du merchandising. Et il fait suite à de nombreuses remontées des acheteurs de grands magasins, selon lesquelles les ventes de Valentino sont en mauvaise passe depuis plusieurs saisons.

Autre raison pour laquelle ouvrir ainsi les portes sur le monde extérieur semble une très bonne idée.

Un nouveau PDG, et une nouvelle recrue. Un nouveau concept de défilé et une nouvelle ligne de mode. Une énergie nouvelle, et Valentino a enfin l’air d’aller tout à fait dans la bonne direction!

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com