Primaloft lance un premier isolant synthétique recyclé et biodégradable

Le spécialiste américain des textiles de protection Primaloft annonce le 23 octobre le lancement de son offre Primaloft Bio, sa première fibre synthétique isolante réalisée intégralement à base de fibres recyclées et surtout rapidement biodégradable.


La fibre afficherait ainsi un taux de décomposition de 75,9 % - Primaloft

Testée pendant 365 jours dans une décharge, la fibre afficherait ainsi un taux de décomposition de 75,9 %, là où la dégradation d’un polyester standard dans un environnement similaire se limiterait à 1 ou 2 %. Dans les faits, Primaloft indique que le procédé n’entrave pas les performances et la résistance de la fibre, mais que celle-ci a été sur le long terme rendue plus attractive pour les microbes présents dans les décharges et milieux marins.

Il aurait fallu quatre ans pour développer le procédé, la société américaine indiquant notamment avoir fait appel au docteur Charles Lancelot, spécialiste des industries plastique. L’objectif de l’entreprise est désormais que les consommateurs puissent accéder aux produits recourant à la fibre dès 2020 via des marques lifestyle et surtout outdoor.

Pour Primaloft, l’argument de poids pour promouvoir sa nouvelle fibre est la production en 2017 aux Etats-Unis de quelque 35,4 tonnes de déchets textile. Dans les faits, la biodégradation des textiles synthétiques est un sujet majeur de l’industrie depuis deux décennies. Une approche qui se retrouve notamment dans les polyesters biodégradables de l’entreprise Ciclo, les polyamides Amni Soul Eco de Solvay Group.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER