×

Pretty Green, en essor en Angleterre, vise un développement export

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 15 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Grosse parka l'hiver, petit polo l'été ou chemise casual en mode button-up, le style Liam Gallagher a affiché une constance ces vingt dernières années. Pretty Green, la marque du chanteur britannique s'appuie sur ces essentiels pour habiller les hommes. Une formule qui fonctionne semble-t-il plutôt bien, même si la rentabilité est encore à trouver.


La marque est réputée pour son offre de parkas et polos. - Pretty Green


La société, qui vient de publier son dernier rapport d’activité pour les 16 mois allant jusqu’à fin janvier 2018, se réjouit d’une période "positive" malgré le contexte difficile. La marque affiche sur la période des ventes en hausse de 32 % à 38,2 millions de livres (42,28 millions d’euros). Les canaux physique et en ligne enregistrent des croissances respectives de 13 % et 83 %. La société possède actuellement 13 boutiques et 19 franchises au Royaume-Uni, ainsi qu'un site de vente en ligne et un réseau de revendeurs multimarques.

Si l’Ebitda ajusté grimpe en un an de 0,3 million de livres (0,33 million d’euros) à 1,9 million de livres (2,10 millions d’euros), la marque reste déficitaire. La perte nette se contracte cependant,  passant de 5,6 millions de livres (6,20 millions d’euros) à 1,5 million de livres (1,66 millions d’euros).

Selon la marque fondée en 2009 par l'ancien chanteur du groupe Oasis, l’accent mis sur la croissance à l’étranger va permettre de compenser les potentiels ralentissements liés au Brexit. Pretty Green affirme vouloir adopter une attitude « proactive pour réduire tous les risques associés » à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Mais si la marque est bien consciente des défis qui s’annoncent, elle reste malgré tout optimiste. Dans une interview au Standard, le PDG Richard Ralph a déclaré  : « Je suis vraiment content des progrès continus de Pretty Green. Nous avons hâte de lancer la nouvelle collection sur laquelle Liam a travaillé dans les prochains mois. » Pour rappel, le chanteur de 46 ans est l’actionnaire majoritaire de la marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com