×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
13 janv. 2022
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pitti Uomo 101 : Baldinini, AlphaTauri, Caruso et les autres ont la fureur de vivre

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
13 janv. 2022

Les joueurs de tennis non vaccinés arrivent peut-être à franchir les frontières, mais à Florence, au Pitti Uomo 101, le pass vaccinal et la température étaient contrôlés et le masque FFP2 est de rigueur.
 
Personne ne se moque du monde au Pitti Uomo 101. Les Toscans, toujours sérieux, ont imposé des mesures sanitaires strictes pour cette nouvelle édition du salon de mode masculine. Tous les exposants, les acheteurs, les journalistes et les organisateurs devaient respecter les règles, et plusieurs camions de carabinieri étaient postés devant l’entrée.
 
Malgré cette interminable pandémie, 540 marques ont choisi d’exposer à la Fortezza da Basso, le centre névralgique du Pitti. Les marques de mode masculine ont beau avoir été ébranlées par le confinement et s’engager en terrain inconnu, si l’on en juge par la plupart des stands, elles n’ont pas chômé dans leurs ateliers.
 
Le mot de la saison ? « Grinta », qui désigne l’envie de se battre lorsque les choses se compliquent en Italien. Une sorte de solidarité rageuse des temps difficiles.
 
Baldinini, le chausseur du centre nord de l’Italie, a dévoilé une collection brillante imaginée par le designer autrichien Arthur Arbesser,  toujours aussi décalé et toujours aussi tendance, aujourd’hui basé à Milan.


Collection Arthur Arbesser X Baldinini pour l’automne/hiver 2022/23 - Baldinini


« Il injecte son ADN extravagant et cool dans notre entreprise », s’enthousiasme le PDG de Baldinini Christian Prazzoli. La marque est originaire de la région de la Romagne.
 
À travers une collection unique et audacieuse, Baldinini a mis Arthur Arbesser au défi de réimaginer toute sa collection et il a répondu présent avec une pléthore d’excellentes idées. Connu pour l’aspect pictural original de ses propres imprimés, Arthur Arbesser a utilisé des motifs dessinés à l’encre à la main, apposés sur une excellente série de bottines Chelsea en cuir poulain, de creepers graphiques, de baskets oversize pour homme et femme et même de superbes blousons ultra-légers.

Dans une autre série, Arthur Arbesser joue avec des motifs géométriques aux teintes sorbet naïves, déclinées sous forme de baskets et de bottines aux proportions exagérées.
 
« Je me suis bien amusé à travailler avec cette marque historique, qui m’a vraiment donné carte blanche. Et à créer aux côtés d’une entreprise qui persiste à produire des articles de haute qualité », reconnaît Arthur Arbesser. Le vénérable label a été fondé il y a de cela 111 ans.
 
L’année dernière, Baldinini a réalisé des ventes de 50 millions d’euros mais espère revenir à ses chiffres de 2019 en 2022, soit un chiffre d’affaires de 65 millions d’euros.
 
La marque possède 120 boutiques, dont 35 en propre en Italie et en Russie. Elle prévoit d’en ouvrir dix autres cette année. Les collections femme génèrent 55 % des revenus, contre 45 % pour les hommes. Quant à la production, elle est faite à 95 % en Italie, dont environ un quart dans les ateliers de Baldinini.
 
Le fondateur de la marque, Jimmy Baldinini, est toujours propriétaire à 40 % de sa marque, même si le reste est aux mains de fonds privés.
 
Étape à venir : Christian Prazzoli va confier la nouvelle collection de la maison à « un Américain ». « Il faudra revenir la saison prochaine pour tout savoir ! »
 
Parmi les autres marques d’ultra-luxe qui n’ont pas l’air de dormir sur leurs lauriers, Caruso a présenté une collection inspirée du légendaire trompettiste de jazz Miles Davis.


Deux looks de la collection automne/hiver 2022 de Caruso - Caruso


« Miles était un artiste, un pionnier et possédait une élégance naturelle, ce qui résume en quelques mots l’ADN de Caruso », explique Marco Angeloni, le PDG de cette marque très chic.
 
Tout comme Miles Davis a su réinventer sa musique en passant du jazz de chambre au jazz rock, Caruso réinvente l’architecture de ses costumes, en utilisant du crin de cheval de Mongolie et de la laine de chameaux mâles de Mongolie pour créer des vêtements d’intérieur qui « mémorisent » la forme de leur porteur tout en conservant une remarquable légèreté.
 
Caruso signe aussi d’excellentes vestes croisées modernistes, confectionnées en nylon japonais léger comme une plume mais extrêmement résistant. Mais la meilleure idée de la marque est une série de remarquables vestes décontractées jaune ocre et violettes, confectionnées en tencel obtenu à partir de cellulose d’eucalyptus.
 
« Il s’agit de repenser l’industrie du bois et de lui donner une nouvelle vie dans la mode », explique Marco Angeloni, fier de souligner les finitions subtiles de chaque veste, comme les boutonnières faites à la main et terminées au fil de soie.
 
Et si le fantôme du regretté Miles revient un jour, une paire de vestes en soie rutilantes en jacquard Jardin d’Éden l’attendent de pied ferme. L’incarnation du chic espagnol par excellence.
 
Pitti continue aussi à attirer de nouvelles marques dynamitant toutes les conventions, comme AlphaTauri, la dernière-née du label le plus célèbre d’Autriche : Red Bull.
 
Fondée en 2016, AlphaTauri ne manque jamais d’idées originales, comme le montre sa nouvelle Heatable Capsule, utilisant une technologie chauffante. À l’aide d’une app, vous pourrez choisir la température de votre veste sur votre téléphone. Incroyable, mais vrai.


Deux looks de la collection AlphaTauri - AlphaTauri


« Nous sommes un produit dérivé de Red Bull. Personne n’a besoin d’une nouvelle marque de mode sur le marché. Donc notre concept consiste à être disruptifs et innovants. Notre propriétaire, Dietrich Mateschitez, a toujours rêvé d’avoir sa marque de vêtements », explique Ahmet Mercan, le PDG de la marque basée à Salzbourg.
 
La preuve : des mailles en 3D, des parkas intégrant des matériaux de sièges de voiture ou des tissus imperméables en membrane de coton.
 
Du côté de l’esthétique, le look se veut « futuriste acoustique », d’après Ahmet Mercan. Mais les vêtements sont un peu trop sérieux, avec le côté pratique typique de l’Autriche mais manquant un peu du panache de sa capitale.
 
L’impressionnant stand, lui, ne manque pas de personnalité et occupe la place principale de la Fortezza. Il s’agit en fait d’un conteneur de camion extensible, dans lequel loge un pop-up de 60 mètres carrés. Posé sur des pieds vissés, il évoque la célèbre maison Farnsworth de Mies Van der Rohe.
 
« Si vous voulez nous comparer avec Mies, nous en serons enchantés ! », rayonne Ahmet Mercan.
 
AlphaTauri possède maintenant trois boutiques en Autriche, et va en ouvrir une nouvelle à Londres au printemps. Son site de vente en ligne est accessible dans 90 pays, et des négociations sont en cours avec MatchesFashion et Farfetch.


Collaboration Luisa via Roma X Terrazza Cassina - Carlotta Gargini


Malgré la multiplication des annulations de défilés en raison du variant omicron, peu d’événements en direct ont eu lieu à Florence. Mais la plus célèbre boutique de la ville, Luisa via Roma, a tout de même dévoilé son nouveau partenariat avec Cassina, mêlant l’artisanat et les nouvelles technologies.
 
Dans le plus pur esprit du Pitti lui-même.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com