×
Traduit par
Véronique DOTRAUX
Publié le
18 nov. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Peta lance un concours de 1 million de dollars pour trouver une laine végane

Traduit par
Véronique DOTRAUX
Publié le
18 nov. 2022

Le groupe de défense des droits des animaux Peta continue de cibler l’industrie de la laine et vient de lancer le concours “$1 million Vegan Wool Challenge” qui promet “des gains considérables au premier candidat à développer un matériau végan similaire ou supérieur à la laine de mouton dans son apparence, sa texture et sa fonctionnalité qui sera adopté et vendu par une grande marque de vêtements”.


Photo: Pixabay/Public domain


Le projet gagnant doit concerner un biomatériau qui est biodégradable ou recyclable. Et qui a aussi les mêmes fonctionnalités que la laine. Les participants ont jusqu’au mois de juillet 2023 pour soumettre leur échantillon accompagné d’un plan de production.

Tracy Reiman, vice-présidente de Peta, a déclaré que le groupe était “ravi de favoriser l’innovation qui contribuera à protéger les moutons, à faire avancer la mode et à mettre un terme à la dégradation de l’environnement causée par l’élevage intensif.”

Le groupe maintient que la production de laine cause dans de nombreux endroits des souffrances inutiles aux moutons et ajoute que “alors qu’il existe de nombreux tissus durables, élégants et chauds qui ne sont pas fabriqués à partir de matières d’origine animale, la création d’une laine végane viable et durable pourrait contribuer à mettre fin aux souffrances et à lutter contre le désastre climatique — quand on sait que l’industrie lainière génère des quantités considérables de méthane, provoque l’érosion des sols et contamine les voies navigables”.

Il évoque également la nécessité de réagir aux nouvelles perspectives de consommation, en particulier chez les jeunes. Peta cite une enquête récente du magazine Glamour qui a révélé qu’environ 73% des membres de la génération Z se considèrent comme des défenseurs de la cause animale.

Le concours survient à un moment où les alternatives aux matériaux d’origine animale et à l’utilisation de produits vierges se multiplient. Ces dernières années, le cuir et la fourrure ont fait l’objet d’une attention particulière, avec un développement majeur des cuirs végans dérivés du mycélium.

En janvier dernier, Dolce & Gabbana annonçait son intention de renoncer à l’utilisation de fourrure dans sa collection et de continuer à collaborer avec des maîtres fourreurs pour créer des vêtements en “fourrure écologique afin de préserver le travail et le professionnalisme de ceux-ci”.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com