×
Par
AFP
Publié le
8 oct. 2006
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris : Elie Saab, Vuitton, Lanvin, Stephen Burrows et Miu Miu

Par
AFP
Publié le
8 oct. 2006

PARIS, 8 oct 2006 (AFP) - Le couturier libanais Elie Saab a célébré dimanche 8 octobre à Paris le soleil de Beyrouth dans une collection entièrement dorée, "ode à la renaissance" du Liban et "hommage" à ce pays meurtri par la guerre, tandis que Louis Vuitton proposait un vestiaire au charme champêtre, aux tons neutres et fanés.


Création du Libanais Elie Saab, pendant les défilés prêt-à-porter Printemps/été 2007, à Paris le 8 octobre 2006 Photo : François Guillot/AFP

Tous deux présentaient leur collection de prêt-à-porter féminin pour le printemps-été 2007, au dernier jour de la semaine de la mode.

Dans un document accompagnant la présentation de sa collection, Elie Saab explique qu'il avait initalement l'intention de dessiner un vestiaire inspiré des années 70, dominé par le mauve, le rose, le bleu et l'abricot. Mais après avoir quitté Paris pour retourner au Liban, il a décidé que "de couleurs, il n'y en aurait point".


Création du Libanais Elie Saab, pendant les défilés prêt-à-porter Printemps/été 2007, à Paris le 8 octobre 2006 Photo : François Guillot/AFP

"Loin d'être endeuilléee", la collection veut parler "du soleil de Beyrouth, de sa vigueur, de l'énergie humaine relayée par tout un peuple", un soleil qui "scande un message d'espoir".

L'or, mat ou brillant, a donc déferlé sur le podium, lui-même doré, dans des combi-shorts à paillettes, de mini-robes en sequins taille haute ou à volants en paillettes d'or, des vestes en lamé à larges manches 3/4. Jacquard de soie, lurex, faille de soie lamée, broderies... l'or omniprésent se conjugue parfois à la mousseline de soie beige pour une mini-robe chauve-souris ou des robes longues.


Création de Louis Vuitton, pendant les collections prêt-à-porter printemps/été à Paris, le 8 octobre 2006
Photo : François Guillot/AFP

Marc Jacobs pour Louis Vuitton signe un vestiaire au charme champêtre, qui aime les patchworks de liberty, les superpositions de courtes jupes de popeline, de gaze, d'organza, ou de débardeurs de tulle, dans des tonalités de blancs, de rose, de gris. Les femmes portent des serre-tête de fleurs pâles, parfois un panier rempli de fleurs des champs.


Création de Louis Vuitton, pendant les collections prêt-à-porter printemps/été à Paris, le 8 octobre 2006
Photo : François Guillot/AFP

Des corsets ouverts dans le dos se portent sur une chemise transparente, un tailleur rose se lace dans le dos et s'agraphe par devant. Des jupes blanches sont brodées de fleurs ton sur ton, des écharpes en liberty et paillettes se nouent autour du cou, de toutes petites roses se piquent sur un débardeur de tulle.

La chanteuse Janet Jackson figurait au premier rang du public.


Création Lanvin pendant les collections prêt-à-porter printemps/été à Paris le 8 octobre 2006
Photo : Pierre Verdy/AFP

Elle était également présente au défilé Lanvin, de même que sa compatriote l'actrice Demi Moore, pour applaudir une collection à l'énergie électrique avec de courtes robes zipées dans le dos et aux poches, des tailleurs pantalons comme huilés, un trench noir aspect vinyl.


Créations Lanvin pendant les collections prêt-à-porter printemps/été à Paris le 8 octobre 2006
Photo : Pierre Verdy/AFP

Une vague de couleur vive à l'encolure et des bretelles croisées larges comme des sangles dynamisent de courtes robes noires. Une robe droite zippée éclate en jaune citron ou en rose fluo, une autre, blanche et fluide, comporte un capuchon et des poches zipées, d'autres accueillent des empiècements de couleur.


Création Lanvin pendant les collections prêt-à-porter printemps/été à Paris le 8 octobre 2006
Photo : Pierre Verdy/AFP

Ailleurs, un visage se dessine, à la Andy Warhol, sur des robes brillantes, un pantalon moulant et aux reflets changeants s'accompagne d'un micro-paletot. Des robes drapées achèvent le défilé du styliste Alber Elbaz, ovationné par le public.

L'Américain Stephen Burrows, de retour à Paris après 30 ans d'absence, imagine un été joyeux et coloré, dans des associations rouge-orange-violet ou de verts et bleus aquatiques. Les robes, longues ou courtes, épousent le corps et s'animent d'empiècements de bandes de couleur irrégulières. Parfois l'imprimé animal (fauve, zèbre) remplace les unis dans des robes de mousseline de soie.


Création de Miuccia Prada pour Miu Miu pendant les collections prêt-à-porter printemps/été à Paris, le 8 octobre 2006 - Photo : Pierre Verdy/AFP

Miuccia Prada pour Miu Miu, deuxième ligne de Prada, a dessiné un vestiaire géométrique avec des robes bicolores (marine, bordeaux...), à empiècements, brodées de gros serpentins. Elle aime aussi les chemises bicolores dont le petit col Claudine dépasse sur une mini-robe.


Création de Miuccia Prada pour Miu Miu pendant les collections prêt-à-porter printemps/été à Paris, le 8 octobre 2006 - Photo : Pierre Verdy/AFP

Ce défilé a clos la semaine de la mode qui avait débuté le 1er octobre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.