Paris : Viktor & Rolf, Alena Akhmadullina et Cher Michel Klein

PARIS, 2 oct 2006 (AFP) - L'été sera une fête chez Viktor & Rolf, qui ont invité lundi 2 octobre à danser dans un cabaret, en tenues constellées d'étoiles, tandis qu'Alena Akhmadullina feuilletait un album de famille au charme légèrement suranné, dans une collection explorant des jeux d'ombre et de lumière.


Création de Viktor & Rolf le 2 octobre 2006 à Paris
Photo : Pierre Verdy/AFP

Les deux marques présentaient leurs collections de prêt-à-porter féminin pour le printemps-été 2007, dans le cadre de la semaine de la mode à Paris.

Place à la fête chez Viktor & Rolf qui recevaient dans un cabaret, avec guéridons chargés de seaux à champagne au premier rang et orchestre avec crooner américain dans le fond.

Un couple de danseurs --lui en frac, chemise et papillon blancs, elle en robe à volants sur les épaules, la taille soulignée d'un trait brillant comme une rangée de diamants--, donne le coup d'envoi du défilé.

Les femmes aux cheveux gominés s'habillent de blouses transparentes qu'un rideau de très fines lanières de soie opacifie à peine, de robes fluides à taille fine dont le décolleté profond révèle l'éclat de miroirs, de vestes cintrées noires, imprimées de grandes étoiles.

Elles s'amusent en pantalon et veste trompe-l'oeil --épaules couleur chair, sur lesquelles brille comme une rivière de diamants, partie inférieure en étoffe noire--, qui donne l'illusion d'un vêtement incomplet, curieusement crénelé. Elles osent porter une combinaison-pantalon chair juste ornée d'étoiles noires ou une robe qui semble constituée d'un bruissant rideau de perles.


Création de Viktor & Rolf le 2 octobre 2006 à Paris Photo : Pierre Verdy/AFP

De grandes étoiles trouent les pantalons, brillent d'or sur une robe-manteau, dessinent des décolletés dentelés.

Comme pour prolonger la fête, quatre couples d'hommes, frac et cheveux gominés, virevoltent sur le podium à l'issue du défilé, très applaudis par un public enthousiaste.

La styliste russe Alena Akhmadullina, 28 ans, a placé sa collection sous le signe des débuts de la photographie. Coiffées de postiches rappelant les coiffures de l'époque, les femmes s'habillent de longues jupes sépia, d'un chemisier blanc à col montant et petits boutons, d'une robe blanche plus courte, nouée d'un lien à la taille, un flot brodé ton sur ton à l'encolure, d'une jupe aux nuances paille dégradées imprimée de flots, d'une robe plissée à plastron. Le bavolet d'un trench se découpe en dentelle, les tailleurs-pantalons aux vestes ajustées sont portés par des femmes maquillées en hommes.


Création de Alena Akhmadullina le 2 octobre 2006 à Paris - Photo : Pierre Verdy/AFP

Le décor change au fil du défilé (intérieur avec lustre, jardin...) et, à chaque tableau, les mannequins se rassemblent comme pour un portrait de groupe.

Des visages s'impriment sur des robes ou des hauts avant que la couleur (rose, bleu, vert vifs), ne fasse irruption dans un vestiaire jusque-là dominé par des tons neutres (noir, blanc, sépia...).

La collection illustre "le jeu de la lumière et de l'ombre qui était si employé par les photographes d'autrefois", a expliqué la styliste l'issue du défilé. Elle précise s'être inspirée de photos de famille et d'amis.

C'est à un voyage en Afrique que Cher Michel Klein a convié son public avec des robes djellabah en soie imprimée "boubou" orange et café, des chemises en soie imprimée "banane et panthère" pour accompagner un bloomer blanc ou marine. Il signe aussi une saharienne en lin chocolat, associée à un short de mousseline imprimé panthère, des robes-tuniques.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

TourismeDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER