×
Publié le
25 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paiements: le français Alma lève 49 millions d'euros

Publié le
25 janv. 2021

A l'occasion d'un second tour de table, le spécialiste tricolore du paiement fractionné pour les commerces et consommateurs, Alma, annonce qu'il vient de réunir 49 millions d'euros auprès d'Idinvest et de Cathay Innovation. Des fonds qui seront destinés à accélérer le développement à grande échelle de son offre.


Louis Chatriot et Guillaume Desloges - Alma



Un an après une première levée de fonds de 12,5 millions d'euros, l'entreprise lancée en 2017 par Louis Chatriot et Guillaume Desloges revendique plus de 600.000 commerçants utilisant ses services en France. Parmi lesquels La Fée Maraboutée, Bonne Gueule, Jane de Boy ou Le Petit Lunetier. Si la structure entend "accélérer" son activité dans l'Hexagone en 2021, elle indique viser également les autres marchés européens, pour franchir le cap du milliard d'euros de transactions annuelles traitées d'ici deux ans. 

“La confiance en notre vision du commerce témoignée par nos investisseurs à travers ce nouveau tour de financement nous permet de poursuivre le développement de notre offre de services, dans le but de rendre les facilités de paiement accessibles à toujours plus de marchands et de consommateurs”, se félicité le CEO Louis Chatriot.

Alma s'est positionnée dès le départ sur l'échelonnement des paiements lors des achats. Offre qui a été complétée l'an passé par l'offre de paiement décalé à 15 ou 30 jours. La société indique qu'elle développe actuellement de nouveaux produits comme le paiement fractionné en 12 fois, et travaille à des partenariats avec des plateformes de ventes BtoB. 


Alma entend permettre aux commerces de proposer des paiements échelonnés ou décalés - Alma



Pour les commerces, la structure entend aider à restaurer les trésoreries grâce à une garantie de paiement à 100 % dès l'acte d'achat. Au-delà de la fidélisation de clientèle permise par les facilités de paiement, la structure entend également limiter les reports d'achats en fin de mois par les consommateurs via son dispositif de paiement différé. En augmentant, au passage, le panier moyen.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business