Natura va investir dans de jeunes marques européennes et américaines

Le groupe brésilien de produits cosmétiques Natura (The Body Shop, Aesop...) a l'intention d'investir jusqu'à 5 millions de dollars (4,47 millions d'euros) dans de nouvelles marques des segments de la beauté et du bien-être, aussi bien en Europe qu'aux États-Unis, via un fonds de capital-risque, a annoncé sa direction à l'occasion de la publication de ses derniers résultats.


Instagram: @naturabroficial

"Dynamo Beauty Ventures est le premier fonds qui réunit nos critères et nos priorités, mais nous pensons qu'il pourrait y avoir d'autres véhicules d'investissement de ce type dans le futur", a expliqué Roberto Marques, président du conseil d'administration de Natura, au cours d'un appel téléphonique avec des analystes, passé pour commenter les résultats trimestriels de l'entreprise.

L'action Natura a baissé de 0,4% en fin d'après-midi, à 50,29 reais, après l'annonce de résultats plus faibles que prévu dans un contexte de reprise économique lente au Brésil.

Au premier trimestre, le bénéfice net a grimpé de 72,8% pour atteindre 41,9 millions de reais (9,51 millions d'euros), en-dessous de l'estimation de 59,1 millions de reais établie par Refinitiv, l'augmentation des dépenses ayant éclipsé celle des revenus.

Sur les trois premiers mois, le chiffre d'affaires net du groupe a progressé de 8,5% - 4,1% à taux de change constant - à 2,915 milliards de reais (657 millions d'euros). Par marque, les ventes nettes de Natura progresse de 4%, The Body Shop de 10,3% et Aesop de 34,2% sur le trimestre.

"Les résultats du premier trimestre de Natura ont montré un renversement de la tendance à la forte croissance de la marque au Brésil, entraînant une baisse potentielle de nos estimations", précisent les analystes d'Itaú BBA dans un rapport.

Malgré des conditions difficiles sur ses marchés clés, notamment au Brésil, Natura reste toujours sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs et continuer à réduire son endettement, du moins selon son président.

Celui-ci a tenu à souligner que la société prévoit de réduire son ratio dette nette/bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement à 1,4 d'ici 2021, contre 2,95 à la fin du mois de mars dernier.

Les acteurs du marché suivent de près les évolutions de Natura, qui négocie actuellement un accord avec le fabricant de cosmétiques Avon Products, deux ans après avoir racheté la marque The Body Shop à L'Oréal, dans le cadre d'une transaction de 1 milliard d'euros. "Pour l'instant, nous n'avons pas d'autres développements à signaler concernant nos négociations avec Avon", a déclaré Roberto Marques.

Traduit par Paul Kaplan

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

CosmétiquesEsthétismeBien-êtreBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER