Natura : des résultats en dessous des attentes suite au rachat de The Body Shop

Le groupe brésilien Natura Cosmeticos est bien loin d’avoir rempli ses objectifs de résultats trimestriels, selon des informations publiées récemment. En cause : des coûts financiers exceptionnels liés au rachat de The Body Shop et des commandes de franchisés passées tardivement.


Body Shop

La firme a indiqué dans un document officiel avoir enregistré un bénéfice net de 31,8 millions de reais (6,93 millions d’euros) au deuxième trimestre, soit une baisse de 81 % par rapport à la même période l’an dernier. Un résultat bien loin des 100 millions de reais (21,78 millions d’euros) qu’avaient anticipé les analystes de Reuters.

Les bénéfices avant impôts, taxes, dévaluation et amortissement (EBITDA) se portent à 334 millions de reais (72,75 millions d’euros), quand Reuters en attendait 437 millions (95,18 millions d’euros).

La marque a rapporté des pertes de 145 millions de reais (31,58 millions d’euros) dues à des coûts financiers. L’an dernier, ses financements et prêts lui avaient rapporté 14 millions de reais (3,05 millions d’euros). Une chute brutale attribuée par Natura aux coûts associés à l’acquisition de The Body Shop en 2017.

Les résultats du deuxième trimestre ont aussi été impactés par des événements ponctuels et par des commandes tardives des franchisés, dont la société dépend largement.

Pour mener le défi de la relance de The Body Shop, le groupe Natura a nommé ces derniers mois une nouvelle équipe de dirigeants, dont plusieurs passés par une marque concurrente qui semble l'inspirer, L'Occitane en Provence, à l'instar du nouveau PDG, David Boynton.

La rédaction avec Reuters
 

Traduit par Clémentine Martin

© Thomson Reuters 2018 All rights reserved.

CosmétiquesBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER