×
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
20 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Moncler Genius, vous avez dit "genius" ?

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
20 févr. 2020

Il fut un temps où Moncler Genius était le moment mode favori de la faune branchée de la Fashion Week de Milan. Aujourd'hui, l'événement a perdu de son lustre d'antan. À vrai dire, hier soir, on avait même l'impression d'être piégé dans un chaos dystopique.


Moncler Genius 2020 - Milan - Photo : Moncler


Rappel du concept : les créateurs les plus en vue du moment créent chacun une collection capsule d'une dizaine de silhouettes, présentées ensemble pendant la Fashion Week milanaise, mises en scène dans un espace de la ville. Laissant libre court à leur créativité, les designers invités à participer au projet proposent depuis 2017 des doudounes spectaculaires, parfaites pour attirer l'attention sur la marque — on se souvient particulièrement des chefs-d'œuvre en plumes de Pierpaolo Piccioli, Simone Rocha ou Craig Green. Certaines capsules ont même connu de véritables succès commerciaux.

L'une de ces soirées Moncler Genius avait été organisée sous les voies ferrées menant à la gare centrale de Milan, et l'auteur de ces lignes en garde une impression très vive. Quelle ne fut pas sa déception de constater que l'édition organisée mercredi avait des allures de festival de rock à petit budget... Les milliers d'invités se heurtaient les uns les autres, aveuglés par les nuages de neige carbonique répandus dans une usine de la taille d'un terrain de football, plongée dans la pénombre. On a même entendu quelques journalistes rebaptiser l'événement "Glaston-Moncler" ou "Moncler-bury", en référence au gigantesque festival britannique et à ses foules.


Moncler Genius 2020 - Milan - Photo : Moncler - Moncler


Si encore vous étiez comme nous un journaliste ou un influenceur particulièrement choyé par Moncler, l'expérience aurait pu être (modérément) intéressante. Mais les fans de la marque étaient parfois obligés de patienter dans des files d'attente interminables pour espérer découvrir l'une des installations. Une fois à l'intérieur, des dizaines de Fellini en herbe filmaient d'ambitieux "travelling" de chaque tableau avec leurs téléphones portables, allant même jusqu'à se piétiner — littéralement — à l'intérieur de l'espace de Simone Rocha. Dont la bande-son, ça tombe bien, diffusait le Requiem de Mozart.

Bien sûr, quelques installations rattrapaient ce tableau plutôt sombre. Notamment les astronautes de Craig Green, le visage couvert dans leurs combinaisons gonflées par des jets d'air. Mais quel cauchemar pour les mannequins !


Moncler Genius 2020 - Milan - Photo : Moncler - Moncler


Même Jonathan Anderson, peut-être le créateur le plus admiré d'Europe actuellement, n'a pas été à la hauteur. Ses mannequins, en doudounes colorées et foulards rembourrés, déambulaient comme des âmes perdues, et semblaient échappés d'une tragi-comédie de Samuel Beckett, risquant à chaque pas de heurter d'énormes troncs d'arbres gonflables, avec le Printemps de Vivaldi en fond sonore.

Certes, l'énorme échafaudage d'entrée, avec ses ampoules LED surdimensionnées, attirait le regard. On pouvait y découvrir "Reflection", la nouvelle valise à roulettes de Rimowa : une édition limitée dotée d'une nouvelle surface réfléchissante, et de son propre mini-écran LED. Son prix ? 2100 euros. Sur les lettres rouges qui défilaient, on pouvait lire "je veux respirer l'air de la montagne." Ironique, vu la neige carbonique qui étouffait tous les invités dès l'entrée.

Moncler est très fier de sa première incursion dans le domaine de "l'expérientiel". Il s'agissait plutôt d'une lutte sinistre avec la foule, au milieu d'une usine cacophonique, au sol semé de flaques d'eau géantes. "Genius", vous avez dit "genius" ? Vous plaisantez j'espère.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com