×

Max&Moi pose le pied en territoire américain

Publié le
today 7 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C'est la première fois que Max&Moi traverse l'Atlantique pour s'installer sur le territoire américain. La marque française, spécialiste du cachemire, du cardigan et du cuir, vient de poser ses valises à New York en choisissant d'implanter un premier point de vente de 70 mètres carrés au 1114 de Madison Avenue, la célèbre artère au cœur de Manhattan.


La vitrine du magasin de New York - © Max&Moi


Cette nouvelle ouverture de boutique marque une étape importante pour Max&Moi. En début d'année, elle indiquait déjà à FashionNetwork.com vouloir inaugurer un premier magasin à New York en espérant pouvoir ensuite s'installer dans les grands magasins du pays via des corners. La première partie de ce plan vient donc d'être mise à exécution avec ce nouveau point de vente sur Madison Avenue. Selon la marque, cette opération de séduction devrait être réitérée selon les saisons en s'installant par exemple dans les Hamptons et Palm Beach pour l'été, ou encore à Aspen en hiver.

L'année 2019 aura été riche en actualités pour Max&Moi qui a inauguré successivement des magasins à Deauville, à Saint-Tropez et plus récemment à Sylt en Allemagne. En France, Max&Moi compte désormais 14 boutiques ainsi qu'un corner aux Galeries Lafayette Paris Haussmann. Sur le plan international, la marque dispose de 13 magasins en Europe. Max&Moi poursuit donc son développement retail à l'étranger avec l'ouverture de ce 28ème point de vente à New York. Cette nouvelle étape s'est également accompagnée de l'ouverture du site de e-commerce vers les États-Unis.


L'intérieur de la boutique sur Madison Avenue - © Max&Moi


Max&Moi a été lancée en 2007 par Elie Lederer. Il a été rejoint par son épouse Emma Lederer qui est désormais chargée de la direction artistique des collections. Max&Moi est notamment connue pour son legging en cuir introduit à sa clientèle en 2013. Il s'en vend chaque année près de 6 000 (compter 590 euros). La marque a enregistré un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros en 2018 et espère passer à la dizaine supérieure l'année prochaine.