Marzotto s’empare de Redaelli Velluti

Après être entré au capital de l’entreprise de peignage Pettinatura di Verrone aux côtés de Ermenegildo Zegna et Loro Piana, deux autres poids lourds comme lui du textile italien, le groupe Marzotto poursuit sa croisade pour la sauvegarde de la filière du Made in Italy. Il vient de mettre la main sur Redaelli Velluti. Fondée par Alfredo Redaelli près de Lecco en Lombardie en 1893, ce fut la première entreprise de tissage italienne mécanisée pour la production de velours, qui s’est spécialisée au cours du temps dans la production de velours lisse pour l’habillement et l’ameublement et dans les velours précieux.
Antonio Favrin, président du groupe Marzotto
En grande difficulté, la société, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros en 2010, voit ainsi son patrimoine sauvé. Le groupe Marzotto, leader dans le secteur textile Marzotto, qui a enregistré un chiffre d’affaires de 370 millions d’euros en 2011, s’empare en effet de tout le stock et des archives de Redaelli Velluti remontant au XVIIIème siècle, ainsi que des machines textiles présentes dans les deux sites italiens de Rancio et Mandello près de Lecco, de sa société commerciale située en Allemagne et du site de production que l’entreprise avait installé en République Tchèque. La production toutefois ne se fera plus en Italie, mais se concentrera désormais entièrement sur le site tchèque, comme le confirme le groupe Marzotto.

L’opération permettra néanmoins à la marque Redaelli, particulièrement appréciée des grandes maisons de mode, de continuer à vivre, tous comme les deux autres marques de velours historiques Niedeck et Christoph Andreae, fondées respectivement en 1879 et 1687, reprises en 2007 par Readelli Velluti lors de son acquisition du groupe allemand Girmes.

Cette opération répond à la stratégie du groupe Marzotto, s’affichant comme "pôle d’agrégation et incubateur dans le système des entreprises textiles italiennes", souligne le communiqué. Comme cela avait été le cas pour le rachat du soyeux Ratti, l’acquisition de Redaelli Velluti va permettre au groupe une ultérieure diversification dans le secteur du textile, tout en faisant jouer les synergies.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER