×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
10 janv. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mango revoit sa stratégie en Chine et suspend l’expansion de son réseau physique

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
10 janv. 2021

Mango retoque sa stratégie pour la Chine. En 2019, la marque espagnole avait choisi de s’allier avec le groupe local Hangzhou Jingzhe Clothing pour développer son réseau physique dans le pays à travers l’ouverture de 16 nouvelles boutiques. Au vu de la situation actuelle du retail et de l’expansion du numérique, la marque a opté pour une révision de son plan de croissance dans le pays.


Mango suspend son expansion physique en Chine - Mango


Comme l’a confirmé la marque à FashionNetwork.com, Mango va finalement privilégier le développement du canal digital, au détriment des boutiques physiques. Cette marque originaire de Barcelone dispose de son propre site de vente en ligne en Chine, et est également distribuée sur le portail multimarques Tmall, filiale du groupe Alibaba.

L’accord conclu en 2019 par Mango et Hangzhou Jingzhe Clothing envisageait déjà la possibilité d’un développement de la firme sur le web, à travers une entrée sur plusieurs e-boutiques locales. "L’objectif de cet accord est d’augmenter notre présence en ligne et physique sur le marché chinois, l’un de ceux qui affichent la plus forte croissance au monde", avait alors expliqué Toni Ruiz, le PDG de Mango.

Cette décision de Mango revenant à privilégier le digital plutôt que le commerce physique a causé le départ de David Sancho, l’ex-PDG de la marque en Chine qui dirigeait le réseau de boutiques du pays. Le dirigeant, qui a passé 17 ans au sein de Mango, occupe depuis un mois le poste de directeur de la stratégie au sein de la société de services technologiques Re-Hub, d’après son profil LinkedIn.

Quand la marque a dû fermer ses boutiques en Chine fin janvier 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, elle possédait 26 établissements dans le pays.

Mais la Chine n’est pas seulement un marché crucial pour Mango: c’est aussi le pays qui concentre l’essentiel de sa production, avec 242 usines fabriquant 29,48% des produits du groupe au total. Il y confectionne aussi bien des articles de prêt-à-porter que des accessoires et des chaussures, d’après des documents publiés par l’entreprise en octobre dernier dans un effort de transparence, regroupant la liste des usines de sa chaîne d’approvisionnement.

Fondé en 1984, Mango fait aujourd’hui partie des principaux groupes de mode du monde. Présente dans plus de 110 pays, la marque a réalisé des ventes de 2,374 milliards d’euros pendant l’exercice 2019. 24% de ces revenus provenaient du canal digital, l’un de ses principaux axes de croissance, ce qui a encore encouragé l’entreprise à recentrer sa stratégie en Chine sur la vente en ligne. À l’occasion du 20e anniversaire de la boutique en ligne de la marque, la directrice du digital et de la clientèle Elena Carasso a avancé que d’après ses prévisions, le milliard symbolique de chiffre d’affaires généré par le digital pourrait être atteint en 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com