Les Galeries Lafayette réorganisent leur équipe de direction

Redéfinition du mode de fonctionnement du réseau français, travaux d'un grand magasin nouvelle génération sur les Champs Elysées, développement international, intégration de la Redoute... Le groupe Galeries Lafayette est engagé sur de nombreux projets majeurs. Et se réorganise en conséquence.


DR

Le groupe français, dirigé par Nicolas Houzé, rebat les cartes et donne de nouveaux défis à ses cadres dirigeants dans une réorganisation qui prendra effet le 1er février 2018, sans opérer de recrutement extérieur.

Au niveau français, le groupe crée une direction unique des opérations regroupant les activités des Galeries Lafayette et du BHV Marais, et la confie à Olivier Bron. Après 12 années au sein du cabinet Bain & Company, ce dernier avait rejoint la société en 2014 en tant que directeur du réseau régional et international des Galeries Lafayette et du BHV.

Pour diriger le navire amiral du boulevard Haussmann, le groupe a décidé de faire confiance à Alexandre Liot, qui a orchestré la mue du BHV Marais depuis plusieurs années. Après plus de 20 ans au sein du groupe, ce dernier avait été nommé directeur général du grand magasin de l’Hôtel de Ville en 2013.


Olivier Bron, Alexandre Liot, Agnès Vigneron, Philippe Pedone, Nicolas Retailleau - Galeries Lafayette

Alexandre Liot remplace à ce poste Agnès Vigneron, qui se voit confier le projet d'intégration de La Redoute. Entrée en 1982 au sein du groupe, elle a gravi les échelons, du poste d’acheteuse à celui directrice de magasin, puis de responsable du réseau en province en 2006, avant de prendre en 2011 les rênes du point de vente phare du groupe, boulevard Haussmann. Le rachat de 51 % du capital de La Redoute s’annonce comme un défi de taille, qui devrait être finalisé au cours de l’année à venir. De nombreuses synergies doivent ensuite être mises en place, comme l’arrivée du prêt-à-porter de l’e-commerçant au sein des points de vente Galeries Lafayette.

Pour coordonner le développement à l’étranger, avec notamment 5 projets actuellement en cours en Chine et au Moyen-Orient, le groupe crée en outre une direction du développement international. C’est Philippe Pedone, actuellement directeur administratif et financier de la branche grands magasins et membre du comité exécutif, qui endosse ce nouveau rôle. Ce dernier était entré dans la société en 2012, après avoir passé 14 ans chez l’équipementier automobile Valeo. Les Galeries Lafayette doivent notamment doubler la mise à Istanbul et s’installer au Koweit en 2019.

Philippe Pedone est remplacé dans ses précédentes fonctions par Nicolas Retailleau, directeur du contrôle de gestion du groupe, qui intègre du même coup le comité exécutif.

Le groupe Galeries Lafayette, qui pilote un réseau de 280 magasins et a engagé un projet de basculement en franchise d’une partie de ses adresses en France, se met donc en ordre de marche en vue de poursuivre le plus agilement possible ses nouveaux projets. Avec La Redoute, le groupe pèsera 4,5 milliards d’euros de chiffre d'affaires annuel (contre 3,8 milliards d’euros actuellement). Et il espère bondir encore, pour générer 5,5 milliards d’euros en 2020, dont 30 % réalisés en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversLuxe - DiversBeauté - DiversArt de vivre - DiversNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER