×
Publié le
14 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le commerce spécialisé signe un mois de septembre atone, la mode plonge

Publié le
14 oct. 2020

Après le rebond post-confinement, la rentrée a été plutôt maussade pour les enseignes. L’activité du commerce spécialisé (mode, maison, sport, services…) montre ainsi une très légère progression de ses ventes le mois dernier, à +0,6% par rapport à septembre 2019. Soit "un net fléchissement par rapport à la période estivale", commente Procos.


Un mois de septembre en demi-teinte pour le commerce spécialisé. - Pixabay


Comme c’est souvent le cas, les différents secteurs d’activités n’ont pas connu le même destin. Si le sport, l’équipement de la maison et l’optique ont à nouveau enregistré une forte dynamique le mois dernier, l’équipement de la personne a réalisé un mois très négatif en magasin, avec une chute de chiffre d’affaires de 8,5%. Un chiffre en accord avec le bilan dressé par l’Alliance du Commerce il y a quelques jours, faisant état d’un repli de 7% enregistré par les enseignes mode de son panel.

"Même si les ventes web demeurent soutenues (+44%), il est vrai que le secteur de l'équipement de la personne a été défavorisé par une météo trop douce", contextualise la Fédération pour la promotion du commerce spécialisé.

En ce qui concerne la fréquentation des magasins, tous secteurs confondus, c’est un repli marqué qui a été constaté en septembre, à -17,2%. La chute étant toujours plus prononcée en Ile-de-France (-21,9%) que dans les autres régions qui se situent entre -14 et -17% de baisse de visiteurs en boutique.

Procos tient à souligner la situation particulièrement préoccupante du commerce parisien. "Cette réduction de la fréquentation est particulièrement importante dans les grands lieux de commerce parisiens (entre -25 et -35% selon les sites) confrontés au triple impact de l’absence de tourisme, du maintien, voire du renforcement, du télétravail et de la crainte des transports en commun. Flux et chiffres d’affaires sont en forte baisse à la veille d’une période de fin d’année cruciale pour les commerces".

Ce temps fort commercial du dernier trimestre est abordé avec un cumul moyen d’activité en repli de 20% sur les neuf premiers mois de l’année, en ce qui concerne les ventes réalisées en magasin. L’équipement de la personne affiche même un bilan à -26% sur ces trois premiers trimestres 2020.

"Un confinement important ne serait pas supportable pour une très grande partie des entreprises de commerce et des magasins", conclut Procos. Seule l’évolution de la situation sanitaire dans les prochaines semaines pourra déterminer s'il est possible de "combiner consommation de fin d’année et distanciation".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com