Le chinois Anta se positionne pour reprendre Amer Sports

En pleine réorganisation de son portefeuille de marques, Amer Sports pourrait être racheté. Le propriétaire des labels Arc'teryx, Salomon, Atomic, Mavic (dont il réfléchit à l'avenir au sein de ses rangs), et depuis peu Peak Performance, a annoncé ce mardi qu’il avait reçu des marques d’intérêt de la part d’un consortium formé par son concurrent chinois Anta Sports et la société de capital-investissement asiatique FountainVest Partners pour acquérir la totalité des parts du groupe finlandais.


Kilian Jornet, star du trail et la montagne, équipé par Salomon - Salomon

Fort d'un chiffre d'affaires de plus de 2 milliards d'euros en 2017 (16,69 milliards de yuans), Anta fait partie des géants chinois du sport, avec Li-Ning et Peak. Le groupe détient notamment les marques Fila et Descente sur le marché chinois.

« Après avoir tenté d'entrer en direct sur les marchés occidentaux, les grands groupes de sport chinois regardent à présent des marques occidentales avec une histoire. Mais c'est un secteur compliqué, les pépites appartenant déjà à des groupes. Ils sont aussi très enthousiastes sur les marques outdoor et sondent les options. Ce sont des acteurs qui ont de grands moyens », nous expliquait récemment un spécialiste du secteur qui conseille ces géants du sport dans l'empire du Milieu.

Anta ne se lance pas seul et est appuyé par le fonds FountainVest Partners qui est spécialisé dans le développement des acteurs chinois. Basé à Hong Kong, il gère un portefeuille d'actifs de 4,5 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros) et possède des équipes dédiées à l'accompagnement des entreprises dans la définition d'un plan stratégique et la conduite d'une transition opérationnelle, mais aussi d'une expertise en fusion-acquisition.

L'offensive est d'envergure pour l'attelage chinois. En effet, le groupe Amer Sports est un acteur de poids qui a réalisé un chiffre d'affaires de 2,685 milliards d'euros en 2017. Pour l'heure, la direction du groupe finlandais explique qu'aucune discussion n'a été engagée et qu'un tel accord nécessiterait la validation des actionnaires et plusieurs étapes règlementaires. Le montant de la transaction pourrait dépasser quatre milliards d’euros, a déclaré à Reuters une source ayant une connaissance directe du dossier. La capitalisation boursière d’Amer Sports s’élève à 3,34 milliards d’euros, au cours de clôture de lundi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresSportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER