×

La Fashion Week de Shanghai a bien lieu, mais sur Tmall

Publié le
24 mars 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Début février, face à l’épidémie de coronavirus qui touchait de plein fouet la Chine, la Fashion Week de Shanghai avait été l’une des premières à annoncer son report… pour une date indéterminée. Alors qu’elle aurait dû débuter officiellement le 26 mars, la manifestation a changé de stratégie. Elle est attendue du 24 au 30 mars à travers un format digital inédit en direct sur Tmall, le portail star du géant de l’e-commerce chinois Alibaba, ainsi que sur sa chaîne de livestream shopping Taobao Live. Une première dans l’histoire de la mode.


La Fashion Week de Shanghai se décline en numérique cette saison - alizila.com


Les organisateurs ont publié la semaine dernière le programme de la Shanghai Fashion Week (SHFW) dédiée à l’automne-hiver 2020/21, annonçant la participation de plus de 150 marques et designers du monde entier, dont Diane von Furstenberg, et de nombreux créateurs chinois émergents tels que Yirantian, Shushu/Tong et Angel Chen.

Cette insolite Semaine de la mode prévoit notamment la possibilité d’acheter des produits à travers le concept de « see now buy now », qui permettra aux téléspectateurs "d'acheter certains articles vus dans les défilés – et de précommander de nouveaux looks de la collection pour l’automne - en temps réel via leur smartphone", précisent les organisateurs dans un communiqué de presse. Ce qui donnera la possibilité aux marques participantes "de présenter plus de 1 000 produits de leur dernière collection et de vendre des vêtements aux plus de 800 millions d'utilisateurs actifs mensuels qui visitent les sites marchands d'Alibaba".

Une manière de tester une nouvelle formule tout en aidant les marques, pénalisées commercialement en raison de la crise actuelle, à trouver de nouveaux débouchés et relancer les ventes grâce au Web. "L'industrie et le marché chinois de la mode ont mûri au fil des ans et sont entrés dans une nouvelle ère d'énergie créative et d'opportunités illimitées", commente la vice-secrétaire générale de la Shanghai Fashion Week Xiaolei Lv, également connue sous le nom de Madame Lu.

Un flou sur la façon dont les défilés vont concrètement se tenir



La manière dont les marques vont s’organiser, en particulier sur le lieu de leur défilé, n’est pas détaillée. En revanche, comme le souligne Mike Hu, directeur de la division "Mode, luxe et biens de grande consommation" de Tmall (Fashion, Luxury and FMCG), cette expérience peut se concrétiser aujourd’hui grâce aux technologies : "Pour cette édition de la Fashion Week de Shanghai, nous avons intégré certaines des technologies les plus avancées d'Alibaba pour offrir une expérience nouvelle et de haut niveau aux consommateurs".

Pour cet événement, le géant chinois a puisé dans son savoir-faire en termes de numérisation des magasins retail, mais pas seulement. Il a intégré en une seule et unique solution, comme il l’explique, différents outils technologiques tels que la diffusion en direct, des vidéos courtes, son application de messagerie instantanée DingTalk et son format de boutique en ligne Tmall Flagship 2.0.

L’objectif n’est pas d’en rester là, mais de poursuivre et renforcer le dispositif y compris durant les Fashion Weeks les plus importantes, comme celles de Paris, Milan, Londres et New York. Pour lancer leur produit, "au lieu d'une conférence de presse traditionnelle de deux heures, les marques peuvent interagir avec les consommateurs sur une longue période, des avant-premières en teaser à la diffusion en direct et jusqu’aux interviews post-événement, devant un public potentiellement de milliers ou de millions de personnes au lieu de quelques centaines de spectateurs. Cela permet de dépasser les limites physiques en termes de temps et de géographie pour les marques, qui engagent leurs consommateurs", expose Mike Hu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com