L'école Casa93 dessine les contours d'un Grand Paris créatif

C’est une ancienne élève d’Esmod, Nadine Gonzalez, qui a fondé en septembre dernier le premier établissement de formation sans condition de diplôme et à un coût progressif pour les aspirants créateurs en Seine-Saint-Denis. Calqué sur l’exemple de la Casa Geraçao, l’école que l’ancienne professionnelle du secteur a fondée en 2013 dans une favela de Rio de Janeiro au Brésil, il dispense des cours de mode à des jeunes de 18 à 25 ans à des tarifs allant de 0 à 1 200 euros en fonction de leur origine géographique. Ainsi, ceux issus de quartiers prioritaires de Seine-Saint-Denis ne payent rien, tandis que ceux issus d’autres départements et de quartiers non prioritaires devront débourser 4 euros par heure de cours.


La première promotion de Casa93 - Casa 93
 
Après une phase de recrutement, nommée "la prépa" à laquelle 20 jeunes ont participé tous les samedis pendant trois mois, treize d’entre eux ont été sélectionnés par un jury et se sont installés dans une salle du MOB Hotel à Saint-Ouen où ils ont eu cours trois soirs par semaine et les samedis tout entiers. Soutenus par Xavier Clergerie (confondateur du Who’s Next), le créateur Jérôme Dreyfuss ou encore le fondateur de Rec Trends Marketing Pascal Monfort, mais aussi par l’IFM, le groupe Etam et la Fédération française du prêt-à-porter féminin, les étudiants bénéficient de cours menés par des professeurs bénévoles.

Les marques, séduites par la démarche de Nadine Gonzalez, ont été désireuses de travailler avec les étudiants. C'est notamment le cas d'Adidas, venu « frapper à (la) porte car les valeurs de l’école correspondaient bien à l’esprit black-blanc-beur de 98 ». L'équipementier sportif a lancé une compétition au sein de la première promotion de Casa93 pour réaliser les maillots des Bleus pour le match de gala entre les champions du monde France 98 et la sélection Fifa 98 du 12 juin dernier. C'est le binôme formé par Gloria Despioch et Mohammed Bounoua qui a remporté cet appel d'offre avec un modèle qui « garde les trois couleurs du drapeau (et présente) des motifs futuristes, quelque chose de linéaire, d’architectural, car (Gloria Despioch et Mohammed Bounoua sont de) la génération de l’après 98 », d'après la moitié féminine du duo.
 

Barthez et Zidane avec le maillot de foot du match de gala France 98 - Casa93

A Casa93, pas question de faire l'impasse sur le traditionnel show de fin d'année. Pour organiser ce défilé final, qui se tiendra le 9 juillet prochain au Quartier Général dans le XIème arrondissement parisien, ils peuvent compter sur le soutien de Maroussia Rebecq (fondatrice d’Andrea Crews) et Monia Sbouaï (créatrice de Supermarché). Toutes deux ont fait bénéficier aux jeunes de leur expérience pour monter une collection collective sur le thème de la ligne 13 du métro, qui dessert l’arrêt Garibaldi, à quelques minutes à pied du Mob Hotel. Et pour solliciter encore plus leur imagination, Maroussia Rebecq et Monia Sbouaï leur ont demandé de se projeter dans le futur, en 2032.
 
Pour décrire cet établissement, Maroussia Rebecq a ces mots : « Une école de mode gratuite, expérimentale et sociale, fédérant des pros qui donnent de leur temps et partagent leur savoir-faire, c’est le projet unique de Casa93 ». Ce que vient appuyer Nadine Gonzalez : « Pour nous, la mode de demain se doit d’être inclusive et créative. J’ai toujours trouvé dans la banlieue une inspiration puissante, à ce titre je suis pour un Grand Paris créatif, et les projets de Casa93 pourront contribuer à son émergence ».
 
Aucun doute que le cursus, qui a pour piliers la création, la culture, l’image et le savoir-faire, en plus de cas pratiques et du travail sur la collection collective, saura plaire à une nouvelle promotion, actuellement en cours de recrutement.
 
Avec sa volonté d’initier un Grand Paris créatif, l’école de Nadine Gonzalez est à rapprocher du projet qu’est en train d’entreprendre le duo à la tête d’Avoc. Laura Do et Bastien Laurent ont décidé d’accompagner des jeunes d'Aulnay-sous-Bois dans le développement d’une collection commune au sein d’un « espace de vente laboratoire » installé dans cette ville du 93. De son côté, Esmod a installé un nouvel établissement dans le département, à Pantin. « Le 93 est à la mode ? La mode est dans le 93 », assume comme slogan Casa93. La preuve par trois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER