×

Isabel Marant offre un écrin à son homme

Publié le
today 4 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Isabel Marant soigne son homme. La créatrice parisienne a ouvert les portes mi-septembre de son tout premier magasin masculin. Annoncé par Fashion Network en avril, cette boutique s’est installée au 111, rue de Turenne dans le IIIe arrondissement.


Ce premier magasin dédié à l'homme est situé à un angle stratégique dans le Haut Marais - DR


La créatrice et ses équipes ont plébiscité un emplacement de choix dans le Haut Marais, à l’angle de la rue de Turenne et de la rue Debelleyme, à deux pas de la rue de Bretagne et de la boutique historique de la rue de Saintonge. Façade en lambris noir et intérieur épuré offrent le cadre de cette galerie-boutique de 50 mètres carrés. Conçu par Isabel Marant et son studio, cet espace puise son inspiration dans les années 70 : « leur irrévérence, leur esthétique rétro pop et des illustres et subversifs musiciens de l’époque. »

Qui dit galerie-boutique sous-entend la mise en lumière d’œuvres et d’objets, ici de designers et d’artisans. Les clients, les amateurs de design et tous les curieux pourront tout d’abord découvrir en vitrine : « Wellness et Wonder », une sculpture de l’artiste néerlandais Marteen Baas qui détourne une balançoire sur ressort telle qu’on en trouve dans les jardins d’enfants sous la forme « d’un pénis » en métal noir.


Le meuble en mousse du designer néerlandais Dewi Van de Klomp - DR


En entrant dans le magasin, ils découvriront une pyramide de métal brut des designers Wendy Abreu et Bram Vanderbeke où sont présentés quelques pièces fortes de la collection : maille, chemises et autres sneakers. Un autre meuble, en mousse cette fois, signée Dewi Van de Klomp, se déforme d’étage en étage selon le poids et le volume des pièces qui s’y posent. Enfin, les baffles de l’enceinte papillon de la marque américaine de hi-fi haut de gamme Oswalds Mills Audio et la cabine d’essayage capitonnée, clin d’œil à la pochette de l’album « Comic Strip » de Gainsbourg, rappellent l’attachement de la marque à la musique.

Fondée en 1994, la marque a lancé sa première collection masculine en 2017. La direction artistique de l’homme a été confiée au créateur Barnabé Hardy. Isabel Marant a déployé son retail ces dernières années, notamment à l’international. Elle compte aujourd’hui un réseau de 41 magasins. Elle prévoit de dévoiler de nouveaux points de vente à son nom à Florence, Moscou et Shenzen d’ici les six prochains mois.

L’accélération du développement de la marque, dirigée par Anouck Duranteau-Loeper, est liée à la prise de participation du fonds français Montefiore. Depuis 2016, ce fonds détient 51 % du capital de la griffe, le reste se répartissant entre la créatrice et ses associées historiques, Sophie Duruflé et Nathalie Chemouny.