×

Icebreaker : un stratège à la tête de la marque en Europe

Publié le
today 11 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Des détergents aux marques lifestyle et outdoor. En 2015, Jan Van Mossevelde quittait Procter & Gamble où il officiait depuis quinze ans, notamment à la fonction de directeur marketing et sur des projets d'innovations, pour rallier VF Corp. Le géant américain, propriétaire de The North Face, Vans, Timberland ou Napapijri, dont le siège européen est à Stabio en Suisse, lui confiait alors un rôle de directeur général en charge du management des marques au sein de l'organisation stratégique du groupe.


Icebreaker entend développer son potentiel en Europe - Icebreaker


Un rôle transversal, agissant au niveau groupe, renforcé en 2017 lorsque le dirigeant est devenu vice-président en charge de la stratégie Europe.  "Jan s'est avéré être un membre clé de l'équipe de direction de la région EMEA au cours des deux dernières années », explique Martino Scabbia Guerrini, président du groupe VF sur la zone. "Sa forte perspicacité, son approche stratégique réfléchie et sa vision marketing ont valorisé notre portefeuille de marques".

Une expertise que le dirigeant applique à présent sur une marque en particulier : Icebreaker, dont il devient le vice-président et directeur général EMEA. Le label néozélandais, reconnu pour ses produits en laine mérinos, a été repris début 2018 par VF. Et le groupe semble à présent vouloir accélérer le développement d'une marque qui revendiquait 129 millions d'euros de ventes en 2017.

Sur l'Europe, Jan Van Mossevelde prend la suite de Peter Ottervanger, qui occupait cette fonction depuis 2014. Il rend des comptes à Greg Smith, président d'Icebreaker. La marque explique compter quelque 5 000 revendeurs dans une cinquantaine de pays.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com