Haute Couture à Paris : le conte de fées d'Alexis Mabille

Le créateur de mode français a dévoilé, mardi 5 juillet, sa collection haute couture automne-hiver 2016-2017 à Paris sur le thème « Pastel vibrations ». À cette palette douce et romantique, Alexis Mabille a ajouté de la féérie, dévoilant des silhouettes de princesses dignes des plus beaux contes de fées.


©François Guillot / AFP
Delicate, feminine, romantic and sometimes dramatic, the Alexis Mabille autumn/winter 2016-2017 haute couture collection took onlookers to afantastic

Délicate, féminine, romantique, et parfois même dramatique, la collection automne-hiver 2016-2017 d'Alexis Mabille nous plonge dans un univers presque fantastique, et pourtant le décor était bien planté dans la réalité. Les silhouettes ont arpenté le catwalk au milieu de ce qui pourrait s'apparenter à une cour d'immeuble haussmannien, avec une petite partie des invités postés à des balcons.

Les premières créations allongent la silhouette, et accentuent sa féminité avec des épaules dénudées, et une taille et des hanches mises en valeur. Les robes sont assez près du corps, et prennent généralement la forme de fourreaux de crêpe bustier, décolleté ou à col ruban. Le tout agrémenté de capes de satin ou de rubans de satin, et décliné dans des teintes pastel comme l'aigue-marine, le vert d'eau, le lilas ou le bleu.

Plus le défilé progresse, plus les silhouettes prennent du volume. Après les robes fourreaux, Alexis Mabille présente une tenue composée d'un top corolle à volants en tuyaux d'orgue de radzimir bleu céleste et d'un pantalon de crêpe lilas, puis le show se poursuit avec de longues robes amples et fluides, une mini-robe à volants en organza et dentelle, et un ensemble constitué d'un corset en millefeuille de dentelles aquarellées et d'une jupe-manteau nouée à l'avant.


Alexis Mabille - Fall-Winter2016 - Haute Couture - Paris - © PixelFormula

C'est alors qu'intervient le bal des princesses, vêtues de robes toutes plus spectaculaires et volumineuses les unes que les autres. En témoignent une grande robe juponnée de plumetis et tulle portée sur un corset de satin perle et une grande robe bustier en coeur de casimir or à poches noeuds. Cette dernière a d'ailleurs retenu l'attention des invités et internautes, qui l'ont comparée à la robe de la princesse dans La Belle et la Bête.

Clou du spectacle de cette ode à la féminité : Alexis Mabille n'a pas présenté une robe comme chacun aurait pu l'imaginer, mais un pantalon qui n'en demeure pas moins féminin. Ce pantalon de tulle illusion cristallisé, tout en transparence, est surmonté d'une grande cape nouée au dos de casimirs platine et or.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 AFP-Relaxnews.

Luxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER