Gilets jaunes : manifestation interdite samedi à Lyon

Le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, a pris mardi pour la première fois un arrêté préfectoral interdisant les manifestations à Lyon samedi, pour la vingt-deuxième semaine de mobilisation des « gilets jaunes ».


Photo prise le 5 décembre 2018 - REUTERS/Régis Duvignau

Le périmètre précis de l’interdiction, qui touchera le centre-ville commerçant, lieu de manifestation privilégié par les « gilets jaunes », reste à définir. Cette décision a été prise à la demande du maire de Lyon, Gérard Collomb et des associations de commerçants du centre qui déplorent des pertes de chiffre d’affaire de 50 % à 70 % en moyenne le samedi.

« La situation devient très critique », estime le président de la Chambre de commerce, qui a réuni lundi soir les associations de commerçants.

« Depuis le mois de novembre 2018, les acteurs économiques, et notamment ceux du commerce et de l’artisanat, subissent les conséquences des manifestations et de leurs débordements », indique de son côté le préfet du Rhône, Pascal Mailhos, pour justifier l’arrêté d’interdiction de manifester.

Il rappelle également que « l’Etat a pris des mesures exceptionnelles au travers d’un plan d’aide, qui consiste notamment en la mise en place de brigades d’intervention en soutien aux artisans et commerçants afin de les appuyer dans leurs démarches, notamment l’étalement des dettes fiscales et sociales, la simplification du chômage partiel ou encore l’octroi de crédits bancaires ».

La ville de Lyon a de son côté instauré la gratuité des terrasses installées sur la Presqu’Ile par les restaurateurs pendant l’été, ainsi que l’exonération des redevances des kiosques de la place Bellecour.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMariageMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER