Galimmo : des revenus locatifs dopés de 10,6 % au premier semestre

Aux commandes des galeries accompagnant les supermarchés Cora, la foncière Galimmo affiche une croissance de 10,6 % de ses revenus locatifs, tandis que la valeur de son patrimoine s’est renforcée de 7,9 %, à 681,8 millions d’euros.


Le centre commercial Shop'in Pacé, dont l'extension est attendue pour 2020 - Galimmo

Quelque 45 millions d’euros ont été investis durant le premier semestre, dont 39,5 millions tournés vers l’acquisition de centres commerciaux attenant à l’hypermarché Cora de Creil Saint-Maximin, au nord de l’Île-de-France. Le montant restant est pour sa part dédié aux rénovations et valorisation du portefeuille, ainsi qu’au travail préparatoires de futur développement du maillage.

« Nous poursuivons le déploiement de notre stratégie volontariste d’asset management de nos actifs en France », pour Maël Aoustin, gérant de la foncière.  « Les résultats de ce semestre attestent de sa pertinence avec des indicateurs en progression. La situation financière solide de Galimmo SCA nous permet de déployer activement le vaste plan d’extension et de rénovation de nos sites et de préparer l’engagement de plusieurs projets prévu au second semestre. Nous disposons de solides atouts pour mettre en œuvre avec succès notre stratégie de croissance sur le territoire français et contribuer ainsi à consolider la position du groupe en tant qu’acteur de référence de l’immobilier commercial sur nos pays d’implantation. »

Le portefeuille de projets de Galimmo correspondait au 31 mai à un montant total d’investissement de 184,5 millions d’euros, dont plus de 90 % concernent les projets d’extension de 13 sites existants. Ceux-ci cumulent 60 660 mètres carrés de futures surfaces, soit 46 % des surfaces existantes du portefeuille. Est notamment attendu l’ajout de 3 100 mètres carré à Ermont et de 3 800 mètres carrés sur le site de Rennes Pacé, portant l’offre respective des deux unités à une quarantaine et une soixantaine de cellules.

Pour son exercice 2018, Galimmo revendiquait avoir généré pour 37,2 millions d’euros de revenus locatifs, en progression de 6,6 % et de 2,9 % à périmètre constant. Les douze unités désignées comme « Shopping convivial», à savoir les centres commerciaux de taille importante, représentaient en fin d’année 75 % de la valeur du portefeuille du groupe, le reste se composant de galeries plus réduites.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Distribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER