×
Par
AFP
Publié le
23 déc. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Frontière franco-italienne : opération anti-contrefaçon avant Noël

Par
AFP
Publié le
23 déc. 2005

LA TURBIE (Alpes-Maritimes), 23 déc 2005 (AFP) - Environ 150 articles contrefaits ont été saisis et détruits vendredi lors d'une opération de contrôle menée à l'avant-veille de Noël sur l'autoroute A8 sur des voitures en provenance d'Italie, a-t-on appris auprès des douanes et de la gendarmerie.


Un gendarme détruit des articles contrefaits saisies à des touristes au péage de La Turbie le 23 décembre 2005 Photo : Pascal Guyot

En trois heures environ, 216 véhicules ont été fouillés au péage autoroutier de La Turbie et sur des routes secondaires du bord de mer.

Une soixantaine de procès-verbaux ont été dressés.

Cette opération a été menée par les gendarmes et les douaniers sous l'autorité du parquet de Nice et à la demande de l'Union des fabricants pour la protection internationale de la propriété intellectuelle (Unifab).

Parmi les objets saisis figuraient des casquettes, sacs à main, tee-shirts, vêtements sportswear et montres, pour la plupart des contrefaçons de grandes marques telles que Burberry, Louis Vuitton, Prada, Dolce & Gabana, Armani ou encore Dior, Rolex et Lacoste.

"Cela a permis d'enlever des marchandises contrefaites, autant de petits objets qui devaient être mis au pied du sapin", s'est félicitée Christine Laï, directrice générale de l'Unifab.

Les contrevenants, dont beaucoup étaient de retour du marché hebdomadaire de Vintimille, très couru des amateurs d'imitations, ont dû remettre leurs achats aux autorités.

Dans la matinée, les autorités italiennes avaient procédé à des contrôles sur ce marché, a-t-on indiqué de source douanière française.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.