×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
25 juil. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Frasers veut ouvrir de nouvelles boutiques et se consolider après une année record

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
25 juil. 2022

Frasers Group a réalisé des “performances solides“ après une “année record“ et n’a pas l’intention de dormir sur ses lauriers.


Flannels Liverpool


Le propriétaire de Flannels, Sports Direct, House of Fraser et Jack Wills compte bien se développer à travers des acquisitions et inaugurer de nouvelles boutiques, galvanisé par d’excellentes performances : les ventes annuelles ont progressé de près d’un tiers et les bénéfices avant impôts ont aussi bondi.

Le nouveau PDG du groupe, Michael Murray, évoque des “progrès significatifs“ et un “fort avancement stratégique“ dans une interview donnée au journal The Guardian suite à la publication de ces excellents résultats commerciaux. “Nous avons réalisé une année record, caractérisée par des vents favorables“, dit-il.

Ces belles performances vont être accompagnées d’un plan d’expansion pour la marque de luxe Flannels, pour atteindre 100 boutiques au Royaume-Uni et en Irlande, contre 55 aujourd’hui. Le dirigeant compte aussi implanter le label dans plusieurs villes du continent européen.

À court terme, ces projets passent aussi par l’inauguration des premières boutiques pour Flannels en Irlande, à Dublin, Blanchardstown et Cork.

Mais cette nouvelle stratégie implique aussi la consolidation du reste du portefeuille de boutiques physiques du groupe. Sports Direct, la chaîne historique de Frasers, devrait continuer à optimiser son réseau de points de vente avec un nouveau flagship à Manchester d’ici la fin de l’année. En réalité, le nombre de boutiques de Sports Direct va réduire mais la surface de vente va augmenter, suite à la fermeture de 12 établissements dans l’année. Le but : offrir une “meilleure expérience“ aux clients.

Et chez House of Fraser, quelles sont les nouvelles ? Malgré une progression de l’activité au cours de l’année fiscale écoulée, Michael Murray a déclaré vouloir réduire la voilure pour se limiter à 20 à 30 boutiques House of Fraser à travers un programme d’ouvertures et de fermetures.

Quatre enseignes du grand magasin ont fermé au cours de l’année, dont celles de Cwmbran au Pays de Galles et d’Epsom dans le Surrey, pour atteindre un total de 39 établissements en avril, contre 59 lors de l’acquisition de la chaîne par le groupe de Mike Ashley en 2018. La boutique de Huddersfield, elle, fermera ses portes en août.

“Certaines boutiques sont trop grandes pour les villes où elles sont implantées, le coût [de l’activité] est très élevé ou les ventes en boutique ne sont pas [suffisamment] productives pour investir, ou nous n’arrivons pas à trouver des compromis raisonnables pour les loyers“, regrette aussi Michael Murray.

Il assure pourtant avoir “de grandes ambitions” pour l’enseigne, qu’il veut “développer à l’étranger“. Pour ce faire, il va étudier le potentiel d’expansion internationale à travers des acquisitions, des joint ventures et des ouvertures organiques.

Le groupe a déjà commencé à augmenter sa capacité d’exploitation en Europe et planche actuellement sur l’ouverture prochaine d’un nouveau site à Bitburg, en Allemagne, qui permettra de “soutenir la croissance de l’activité dans toute l’Europe continentale“.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com