Fast Retailing veut accélérer sur "la production de masse à la demande"

Fast Retailing - le groupe propriétaire d’Uniqlo, mais aussi Comptoir des Cotonniers, Princesse Tam, GU ou Theory - a annoncé avoir revu les termes de l’un de ses partenariats existants ce vendredi. Ce nouvel accord pourrait lui permettre de devenir l’un des acteurs incontournables de la « production de masse à la demande » et de soutenir le développement de sa gamme de textiles innovants.



L’entreprise est parvenu à un nouvel accord avec son partenaire stratégique Shima Seiki Mfg, qui prévoit « d’accélérer la recherche sur le développement inclusif et l’innovation technologique pour les produits en maille à moyen et long terme ». Les deux associés ont, disent-ils, réussi à créer « une technologie de production de masse révolutionnaire pour les articles WholeGarment » à travers leur joint-venture Innovation Factory Co, montée en octobre 2016.

L’objectif ? « Renforcer l’expertise d’Innovation Factory pour étendre la production de masse à toute l’Asie et augmenter la rentabilité », tout en cherchant à développer de nouveaux articles et de nouveaux processus de production « qui permettent aux clients de communiquer directement avec les usines pour favoriser le développement de systèmes de production de masse à la demande ». Les deux entreprises n’ont malheureusement pas donné plus de détails concernant cet intriguant projet.

Fast Retailing affirme aussi vouloir développer « des articles en maille innovants », en se concentrant sur les produits WholeGarment « qui présentent maintenant une nouvelle valeur ajoutée et sont plus susceptibles de générer des ventes ».

La technologie WholeGarment, mise au point par Shima Seiki, permet de contourner la principale difficulté de confection d’un article en maille, qui se compose en général de plusieurs pièces séparées devant être assemblées. Avec cette nouvelle méthode, l’article est produit en une seule pièce en trois dimensions directement sur la machine à tricoter. Les étapes de post-production, coûteuses en temps et en argent, sont supprimées et cette technique permet de créer « des produits en maille innovants qui auraient auparavant requis un travail de couture très qualifié ou auraient tout simplement été trop compliqués à assembler ». Une technique qui peut aussi être utilisée pour les articles « seconde peau » sans couture.

Il n'est pas surprenant que Fast Retailing se concentre sur ce genre de projet. La société est devenue célèbre pour son approche innovante des matières, comme le fameux « Heattech » pour ses collections automne-hiver. L’automne dernier, la société a lancé pour la première fois un article Heattech sans couture et hydratant.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER