Farfetch s'offre Off-White, Palm Angels et Heron Preston

Début 2019, les spéculations apparaissaient sur l'avenir du New Guard Group. A Milan, comme à Paris, il se disait alors que le jeune groupe, derrière le label Off-White de Virgil Abloh, cherchait des partenaires financiers.


Off-White - Printemps-été 2020 - Prêt-à-porter homme - Paris - © PixelFormula

Les noms des plus grands groupes du luxe et de la mode (et en particulier LVMH) étaient alors évoqués pour investir dans la structure initiée en 2016 par Davide de Giglio, Claudio Antonioli et Marcelo Burlon.

Dans ce dossier, c'est un outsider qui a pris tout le monde de court : la plateforme e-commerce Farfetch. José Neves, patron de la société entrée en Bourse fin 2018, annonce ce 8 août acquérir 100 % de la maison-mère de Off-White, Palm Angels, Marcelo Burlon County of Milan, Heron Preston, Alanui, Unravel Project et Kirin Peggy Gou. Le tout pour 675 millions de dollars (603 millions d'euros). L'acquisition, supposée se finaliser au troisième trimestre 2019, sera réalisée en cash et en actions Farfetch.

NGG, qui possède en moyenne 75 % des parts des labels, s'est en quelques saisons fait une spécialité de propulser de jeunes créateurs aux talents multiples (très souvent DJ) sur le devant de la scène mode.

C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles Farfetch réalise un tel investissement. « L'ajout de la plateforme de marques de New Guards Group apporte une dimension créative et industrielle à nos solutions actuelles qui, combinée à notre communauté de plus de 650 boutiques, nous permet de renforcer et promouvoir à la fois de nouveaux noms et des noms existants de l'industrie du luxe pour construire les marques du futur », explique José Neves dans un communiqué.

La société New Guards Group revendique un chiffre d'affaires de 345 millions de dollars, à 95 % réalisés dans le wholesale, pour son exercice clos le 30 avril dernier et un bénéfice avant impôts de 95 millions. Davide de Giglio reste le directeur général de la structure.

Ainsi Farfetch semble envisager un fort potentiel de développement dans la vente en direct, avec notamment de nouvelles concessions sur sa place de marché pour les marques de NGG.

Après avoir réalisé plusieurs investissements dans des solutions techniques mais aussi dans le site de seconde main Stadium Goods, Farfetch franchit donc le pas et devient propriétaire de marques.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER