×
Publié le
5 juin 2023
Temps de lecture
3 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Encré lève 1 million d'euros pour ouvrir de nouvelles adresses

Publié le
5 juin 2023

La broderie comme fil rouge. La marque lyonnaise Encré, fondée il y a six ans par le musicien Charlie Faron, amorce un nouveau chapitre avec une levée de fonds d'un million d'euros, pour accompagner son développement retail en France et à l'international. 


Encré, le label de Charlie Faron, signe sa première levée de fonds - Encré


Ce printemps, l'artiste Charlie Faron a dévoilé son second EP, baptisé Super Positions" et composé de morceaux épurés, mi-pop mi-funk. En parallèle, cet entrepreneur de 25 ans, autodidacte dans la mode, planchait "depuis un an" sur la première levée de fonds de sa marque Encré.   

"Avant de lever des fonds, je voulais prouver une certaine rentabilité, confie Charlie Faron. Je voulais vraiment mettre en avant notre savoir-faire de broderie et notre solidité, notre force c'est notre canal de production." Encré revendique ainsi avoir produit 80.000 pièces dans son atelier de 800 mètres carrés situé en banlieue lyonnaise, à Caluire-et-Cuire, où les équipes brodent les pièces sur commande.

Cette levée de fonds d'un million d'euros a été financée de moitié par des investisseurs privés, principalement basés dans la région Rhône-Alpes. Ces business angels sont entrés au capital d'Encré, aux côtés de Charlie Faron, qui reste majoritaire. L'autre moitié a été prêtée par l’IFCIC (l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles), un organisme détenu par l'Etat et par Bpifrance qui vise à faciliter l'accès au financement des jeunes créateurs de mode.

Accompagner les ambitions retail



"La levée va nous servir à augmenter notre stock vierge, et recruter davantage de personnes pour notre atelier et pour la partie retail car on prévoit d’ouvrir de nouvelles boutiques prochainement", détaille le fondateur et directeur artistique du label.

Aujourd'hui, Encré commercialise son vestiaire unisexe streetwear, ses accessoires et sa gamme lifestyle (coussins, tapis, cadres graphiques) dans une boutique parisienne intimiste, située au 32, rue de Sévigné (IVe arr.) et à Lyon, au numéro 3 de la rue d'Algérie. 


Dans sa collection lifestyle et son vestiaire unisexe, Encré insuffle légèreté et design pop - Encré


La marque s'installera ainsi, avant l'été, à Bruxelles. Une première adresse en propre à l'international, située au 17, rue des Chartreux dans "un espace de 200 mètres carrés comprenant un café en speakeasy et une partie pour les tattoo", en clin d'œil à la passion de son fondateur pour le tatouage. "L'année prochaine, on aimerait bien ouvrir une boutique à Milan et à Berlin", ajoute Charlie Faron. 

L'export représente un tiers de l'activité d'Encré. Sa garde-robe minimaliste composée d'essentiels ponctués de broderies malicieuses et parfois impertinentes a séduit une cinquantaine de revendeurs dans le monde, en Italie - son deuxième meilleur marché, au Japon, en Allemagne ou encore en Suisse. 

La gamme de prix débute à 50 euros pour un t-shirt, 80 euros pour un sweat monochrome tagué, jusqu'à 210 euros pour une veste (noire ou bleu azur) au style workwear brodée de la toile d'Edward Munch, Le Cri.

Aujourd'hui, suite à la levée de fonds, la marque qui emploie une quinzaine de personnes est valorisée à 2 millions d'euros. Encré a réalisé 1,2 million d'euros de chiffre d'affaires sur l'exercice fiscal 2022 clos en mars 2023.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com