Element multiplie collaborations et capsules

Les collaborations sont dans l’air du temps et les marques de glisse n’ont d’ailleurs pas attendu cette mode pour se rapprocher d’artistes, de riders ou d’autres griffes. Depuis la collection printemps-été 2018, Element met en avant ses différentes collaborations et autres capsules vitaminées qui s’inscrivent dans une stratégie de montée en gamme. Elle a notamment profité des vacances estivales pour installer un pop-up store de 20 mètres carrés au BHV Marais à Paris avec sa capsule Element Keith Haring. Du 1er au 19 août, elle y a présenté des pièces de l'automne-hiver 2018/19 : des tee-shirts, sweats, blousons et accessoires (bonnet, casquette, sac) reprenant des œuvres du street-artiste new-yorkais.


Le pop-up store Element Keith Harring au BHV Marais à Paris - DR

« En interne, nous appelons ces lignes des "Heat Stories" qui fonctionnent comme des capsules livrées à des mois précis et correspondant à la fois à la stratégie de montée en gamme mise en œuvre, aux tendances du marché vers la fraîcheur et à la volonté de produire du storytelling », souligne Julien Duval, responsable marketing Europe d’Element.

Parmi les collaborations et capsules présentées au dernier salon Seek à Berlin, la plus récente est YAWYD, nom de code pour « you are what you drink » pour le printemps-été 2019. Cette capsule n’est autre que la suite de YAWYE, la première version déclinée autour du thème « you are what you eat » de l’été 2018, qui reprenait les codes graphiques de stickers et de publicités vintage tels que l’on peut les retrouver sur les autocollants collés sur les fruits. On y croisait des oranges, avocats et autres pommes sur un skate ou façon « smiley » en détail sur la poitrine d’une veste ou en imprimé sur un tee-shirt ou un sweat. Pour l’été prochain, la griffe joue avec le thème « juice revolution ». Au-delà du second degré, l’idée était de partager un message « healthy » pour celles et ceux qui auraient tendance à succomber à la junk food et aux boissons sucrées.


Julien Duval, VP global marketing d'Element - Element

Autre nouveauté, saisonnière cette fois, Element poursuit sa collaboration avec Griffin Studio. Lancée en 2016, cette ligne est conçue avec le studio de l’Anglais Jeff Griffin, une référence du vêtement outdoor. Pour la première fois, cette collaboration se décline pour le printemps-été alors qu’elle se limitait auparavant à la saison hivernale. Elle propose entre autres des parkas dans trois teintes combinées, marine, beige et motif camouflage, déclinées dans un coton canvas à l’enduction « éco-friendly » et des pantalons cargo.


La collaboration avec le Studio Griffin, pour la première fois disponible sur l'été - Element

Plus ancienne, la collaboration avec l’artiste skater américain Chad Eaton aka Timber ! fête ses 10 ans. Le touche-à-tout de Los Angeles a décliné pour l’occasion le thème « split paint » à coup d’illustrations originales exclusivement en noir et blanc. Parmi les slogans de la saison, « sink or swim », sous une sorte d’humain-yéti portant son kit de survie : casquette, bouée, skate et pagaie.

Créée en 1992, la marque Element faisait partie du groupe Billabong (Billabong, Rvca, Element), repris depuis peu par Boardriders (Quiksilver, Roxy et DC Shoes).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER