×

Dior met en ligne son mini site pour vendre ses Air Jordan 1 à 1.700 euros

Publié le
25 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Posséder "LES" sneakers du moment, objets de convoitise et de collection, a un prix et il est aujourd'hui fixé à 1.700 euros minimum pour les Air Jordan 1 OG Dior. La maison française vient tout juste de lancer le mini site qui donne accès au sésame pour récupérer les sneakers en boutique.


Dior


Annoncé en début de semaine, le mini site consacré à la réservation des sneakers est désormais accessible en ligne. Il permet à celles et ceux qui souhaitent se procurer les baskets issues de la collaboration entre Nike et Dior de les réserver pour avoir une chance de pouvoir les récupérer plus tard en boutique.

Le principe est assez simple. Premier arrivé, premier servi. En l'occurrence, l'acquéreur choisi entre deux versions de la sneaker - haute à 1.900 euros ou basse à 1.700 euros, puis sélectionne l'adresse de "pick-up" des chaussures selon plusieurs zones géographiques (Paris Saint-Honoré pour la France), puis à renseigner votre taille et vos coordonnées. L'acheteur recevra ensuite un QR code unique qui lui permettra de récupérer son achat sous présentation d'une pièce d'identité.

Concrètement avec ce mini site, Dior vient de se doter d'un nouvel outil commercial omnicanal intéressant. Tout d'abord le groupe LVMH, dirigé par Bernard Arnault, a certainement tiré les enseignements du lancement de la collaboration avec Supreme en juin 2017. A l'époque, les pop-up stores dédiés avaient été le théâtre de scènes de tensions dans les files d'acheteurs devant les magasins le jour de la mise en vente des produits. Le format mis en place par Dior semble adapté pour éviter cet écueil. Dior disposera en prime des coordonnées de potentiels nouveaux clients, prêts à débourser plus de 1.500 euros pour une paire de chaussures siglées et qui devront venir dans sa liste de 30 points de vente dans le monde.

Mais surtout cette plateforme n'est pas baptisée du nom de la collaboration avec la marque du groupe Nike. Elle se nomme capsule.dior.com... Et laisse donc augurer d'autres opportunités de lancements avec d'autres marques ou artistes. Le rythme de lancement de collaborations des grandes marques du luxe s'est approché ces dernières années de l'approche de lancements de modèles de sneakers d'Adidas et Nike.

L'approche du mini site de Dior fait d'ailleurs penser au développement de l'application SNKRS du Swoosh. Celle-ci alerte les passionnés de sneakers des lancements à venir (plusieurs chaque semaine) et leur donne accès à des exclusivités. La performance de celle-ci est certainement inspirante. Lors de la présentation des résultats du groupe sur son exercice 2018-19, Mark Parker, qui était PDG de Nike expliquait que «SNKRS a plus que doublé son activité, doublé son nombre d'utilisateurs actifs mensuels et représente désormais environ 20% de notre activité numérique globale.» A l'horizon 2023 le groupe tablait à l'époque sur une part de 30% de son chiffre d'affaires réalisé en digital.


Ce lancement du mini-site avec cette très attendue collaboration avec Jordan devrait donc permettre à Dior, mais aussi au groupe LVMH, de jauger du potentiel de ce type de plateforme pour le segment luxe.

Cette collaboration avec Jordan se prolongera d'ailleurs prochainement avec u
ne capsule de prêt-à-porter et d'accessoires Air Dior. Elle reprendra les codes esthétiques de la maison française. Réalisée en partenariat avec Jordan Brand, elle sera proposée dans une sélection de boutiques Dior début juillet.

Avec Relaxnews

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com