×
Publié le
20 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Destree: Beyoncé et Rihanna investissent dans la griffe de mode française

Publié le
20 avr. 2022

En octobre dernier, la griffe française d’accessoires Destree (précédemment appelée D’Estrëe), dévoilait sa première collection de prêt-à-porter féminin via un pop-up store installé au Bon Marché. Six mois plus tard, la marque cofondée en 2016 par Géraldine Guyot, diplômée de la Central Saint Martins College à Londres, et Laetitia Lumbroso, ex-directrice de collection pour Baby Dior,  vient d’opérer une levée de fonds de série A afin d’étoffer ses équipes mais aussi d’ouvrir ses premiers magasins, notamment en juin prochain à Paris rue du 29 juillet, révèle le média américain Women’s Wear Daily.


Silhouette et sac signés Destree - DR


Cette opération dont le montant n’a pas été révélé, mais à l’issue de laquelle les deux fondatrices resteraient actionnaires majoritaires, s’effectue auprès Sequoia Capital China sous l’impulsion d’Angelica Cheung, ex-rédactrice en chef du Vogue China, qui a intégré le fonds en février 2021.

De célèbres noms féminins prennent aussi part à ce premier tour de table, comme les chanteuses Beyoncé et Rihanna, l’actrice Reese Whitherspoon, l’ex-mannequin Gisele Bündchen,  Gabriela Hearst, la directrice artistique de la maison Chloé, les femmes d’affaires Carmen Busquets et Jessica Alba, ou encore la fondatrice de la marque américaine de beauté Emily Weiss et Amy Griffin partenaire fondatrice du fonds G9 Ventures.

Outre l’ouverture d’une future boutique parisienne, Destree qui s’est lancée en 2016 avec les chapeaux, puis les sacs, avant de proposer en 2019 une ligne de bijoux, des pièces aux lignes très contemporaines inspirées du mondes des arts, compte environ 80 revendeurs sélectifs.

La marque, qui ambitionne de générer 80% de son chiffre d’affaires via la vente directe, contre 60% aujourd’hui, devrait également ouvrir une boutique en Chine ou encore à New York. Une ville dans laquelle Géraldine Guyot passe beaucoup de temps depuis que son époux, Alexandre Arnault, fils de Bernard Arnault le PDG de LVMH, est devenu vice-président produits et communication de Tiffany & Co, suite à son rachat par le groupe de luxe français.  
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com