×

Destinations shopping européennes : Londres arrive en tête, suivie de Paris

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 14 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le retail britannique subit une importante pression, mais dans le quartier londonien de West End, l'heure est plutôt aux bonnes nouvelles. Selon les derniers chiffres de l’agence immobilière Harper Dennis Hobbs (HDH), il maintient sa position de « surface de vente aux meilleures performances d’Europe ». Le HDH 2018 European Retail Ranking, liste des 50 premières destinations shopping d’Europe, montre que Paris, Madrid, Rome, Berlin et Munich conservent leur place dans le classement.


Londres et Paris dominent encore et toujours le marché du shopping


Cette année, HDH a aussi effectué un classement instructif des 10 meilleurs centres commerciaux. On y apprend notamment que les malls les plus attractifs (les deux premiers sont les centres commerciaux Westfield, à Londres) supplantent des villes entières au classement. « Westfield London attire à lui seul plus d’acheteurs que Saint-Pétersbourg, car Saint-Pétersbourg doit affronter une rude concurrence à l’extérieur de la ville », révèle l’enquête.

Avec une part de marché de près de 10,4 milliards d’euros, le quartier de West End garde donc son statut de meilleure destination shopping de Londres malgré la concurrence de Knightsbridge, le développement de nouveaux quartiers shopping comme King’s Cross et la nouvelle extension de 68 000 mètres carrés de Westfield London, alors que la livre perd continuellement de la valeur face à l’euro. Le quartier de West End a engrangé à lui seul un chiffre d’affaires de 10,4 milliards d’euros en 2018, affirme l’enquête.

Avec un marché d’une valeur de 9,734 milliards d’euros, Paris arrive en deuxième position, confirmant son attractivité en tant que destination shopping tant pour les locaux que pour les flots de touristes qui visitent la France chaque année.

La suprématie du Royaume-Uni et de la France sur le shopping européen se confirme avec le classement des centres commerciaux, puisque les dix premiers sont répartis entre ces deux pays : après les deux Westfield, viennent Les Quatre Temps à Paris, le Bluewater de Kent, le Trafford Centre de Manchester, le Meadowhall de Sheffield, Vélizy 2 (Yvelines), La Part-Dieu à Lyon, le Lakeside à Essex et le centre Metro à Newcastle.

Pour en revenir à la suite du classement des villes européennes, Madrid arrive troisième après Londres et Paris avec un marché d’une valeur de 6,049 milliards d’euros, tandis que Rome se classe quatrième avec 5,432 milliards d’euros.

Le premier changement dans le classement concerne la cinquième place. Malgré des ventes en croissance quasi nulle en Allemagne, le marché berlinois (5,327 milliards d’euros) confirme sa force et détrône Munich à la cinquième place à la suite du lancement de deux nouveaux centres commerciaux. Avec 5,289 milliards d’euros, la ville bavaroise est maintenant sixième.

Barcelone (5,289 milliards d’euros) reste à la septième place et Amsterdam (5,089 milliards d’euros) bondit de deux places et arrive huitième. La ville néerlandaise s’était hissée de la dixième place à la huitième en 2017 à la suite d'une forte croissance des ventes et à la rénovation du Kalverpassage, une arcade shopping à l’extrémité sud de Kalverstraat.

Milan arrive neuvième avec 5,016 milliards d’euros et Zurich conclut ce top 10 avec 5,008 milliards d’euros. Glasgow justifie sa réputation de deuxième destination shopping du Royaume-Uni avec une onzième place et un marché de 4,872 milliards d’euros.

Depuis l’année dernière, Istanbul a encore dégringolé au classement. Elle est passée de septième il y a seulement deux ans à douzième aujourd’hui, en raison de la crise de la monnaie et de la dette en Turquie, qui n’a pas seulement impacté le cours de la lire mais aussi causé une interruption de projets essentiels pour le retail dans la ville.

Arrivent ensuite (dans l’ordre) Lisbonne, Birmingham, Manchester, Moscou, Vienne, Hambourg, Marseille et Dublin pour compléter ce top 20.

Plus bas dans le classement, en Pologne, les ventes au détail et le revenu disponible ont fortement augmenté ces dernières années, ce qui vaut à Varsovie la plus forte hausse du classement avec quatre places gagnées. La ville polonaise est maintenant numéro 39, malgré la concurrence d’un nouveau centre commercial de 64 000 mètres carrés, Galeria Pólnocna, qui a ouvert ses portes fin 2017.

Et Budapest fait une entrée remarquée au top 50 de cette année. Il s’agit de l’une des villes les plus peuplées d’Europe avec environ 2,5 millions de personnes dans l’agglomération et depuis 2014, les ventes au détail y sont en croissance soutenue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com