×
Publié le
7 oct. 2021
Temps de lecture
5 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés Femmes: les tendances gaies et sexy de l’été 2022 pour oublier le Covid

Publié le
7 oct. 2021

Le bout du tunnel semble enfin se profiler à l'horizon. Avec les ventes qui reprennent et le retour à la normalité après près de deux ans de pandémie, les créateurs se lâchent. Leurs propositions pour le printemps-été 2022 sont variées et colorées, entrechoquant les époques avec un retour aux années 2000 et 1990 dans l’allure, mais aussi via une injection de légèreté et de gaité dans un esprit Sixties. Les collections de prêt-à-porter féminin, qui ont marqué le retour des shows physiques à New York, Londres, Milan et Paris, du 7 septembre au 5 octobre 2021, expriment un kaléidoscope de sentiments, couleurs et styles, mettant l’accent sur une franche envie de s’amuser avec des silhouettes très, très estivales et ultra sexy.


Miu Miu, printemps-été 2022 - © PixelFormula


1) Le tailleur jupe courte 

Alors que le costume masculin reste une pièce incontournable du dressing féminin, on assiste au retour en force du tailleur. En particulier, le tailleur jupe courte, voire ultra-courte, souvent proposé dans un esprit Sixties. La jupe arrive ainsi juste au-dessus du genou chez Moschino, Chanel, Michael Kors ou encore chez Christian Dior, qui propose un série de tailleurs joyeux aux couleurs pop. Miuccia Prada pour Miu Miu est encore plus drastique puisqu’elle raccourcit la jupe au ras des fesses d’un grand coup de couteau.


MSGM, printemps-été 2022 - © PixelFormula


2) Les carreaux Vichy

Surfant toujours sur la vague des années 1960, les stylistes redécouvrent le tissu Vichy avec ses petits carreaux délicieusement rétro, proposés en rose, vert clair, orange, jonquille ou noir. Les traditionnels carreaux minuscules se déclinent dans les typiques Vichy rose ou noir chez Michael Kors. Ils prennent du volume à coup de grands carrés chez Carolina Herrera, Luisa Spagnoli, Prabal Gurung ou encore MSGM.


Balmain, printemps-été 2022 - © PixelFormula


3) Coups de ciseaux

Plus que le bistouri, c’est la bonne paire de ciseaux que manient avec un plaisir sadique les couturiers cette saison. Fentes, béances, entailles, lacérations… Mais aussi pantalons troués, manteaux perforés, robes ajourées, tenues en macramé et ensembles résille façon filets de pêche. Les stylistes jouent avec les transparences et multiplient les coups de cutter. Malmené, le vêtement s’aère de force, dégageant les épaules, s’ouvrant dans le dos, découvrant les flancs. Il révèle le corps aussi à travers de grands (ou petits) hublots positionnés sur le ventre ou au croisement des seins. Les silhouettes sont tantôt lacérées, tantôt construites en géométries asymétriques.


Act N°1, printemps-été 2022 - © PixelFormula


4) La culotte-caleçon qui dépasse du pantalon

On l’a vu et revu chez les hommes ces dernières saisons. Désormais, le "sagging", cette manière de porter le pantalon taille basse laissant dépasser le sous-vêtement, est adopté aussi par les femmes, comme chez Boss ou Coach, entre autres. Et ce malgré les polémiques autour du jogging trompe-l’œil de Balenciaga accusé d’appropriation culturelle, qui a défrayé la chronique ces dernières semaines. Sur les podiums féminins, ce look prend une tournure plus sexy et subtile. Ce n’est plus le caleçon qui dépasse du pantalon, mais le string (comme chez Act N°1 ou Givenchy) ou la culotte en dentelle chez Dolce & Gabbana. Chez Miu Miu, une discrète culotte chair s’entrevoit sortant d’une jupe.


Saint Laurent, printemps-été 2022


5) La combinaison moulante 

Pandémie et confinements ont conditionné définitivement la garde-robe, amenant les couturiers à penser des vêtements confortables et versatiles. Les tissus stretch et moulants ont le vent en poupe, comme en témoigne la combinaison moulante: ultra chic chez Saint Laurent et AZ Factory, sexy chez Burberry, imprimée chez Lanvin, Marine Serre et Weinsanto. Elle se diversifie dans le haut en multiples versions (drapé, bustier, avec bretelles, etc.) ou dans le bas sous forme de combishort de cycliste.
 

Tom Ford, printemps-été 2022 - © PixelFormula


6) Le soutien-gorge/bandeau 

Le haut qui dénude avait déjà le vent en poupe l’été dernier. La tendance s’installe durablement. La veste portée torse nu avec juste un soutien-gorge ou un bandeau, de préférence rétréci. Tel est le look phare de l’été prochain, vu à peu près dans toutes les collections. Le must ? Le porter assorti au tailleur. Léopard chez Cavalli, en dentelle chez Marras, ou bien en coton, cuir ou latex. Il est bien visible sous une tunique transparente, riquiqui en mode bikini. Absolument omniprésent, il s’enfile volontiers aussi sur veste, robe ou chemise comme l’accessoire indispensable pour affirmer sa féminité.
 

Ottolinger, printemps-été 2022 - © PixelFormula


7) Le cache-cœur

Issu de l’univers de la danse, dans lequel ont largement puisé les créateurs à coup de tulle et autres robes tutu, le cache-cœur retrouve une nouvelle jeunesse. Alors que la tendance est aux décolletés plongeants, ce gilet croisé sur la poitrine et fermé par de longs lacets à entrecroiser autour du buste est réinterprété par les stylistes dans un style plus sportif et sexy, en mode mini-top brassière. Privé de manches, proposé dans des tissus moulants, comme pour le soutien-gorge, il se porte ventre nu sous une veste ou sur un vêtement enserrant la poitrine.


Botter, printemps-été 2022 - © PixelFormula


8) Violet 

L’été 2022 confirme le retour à la couleur. Le total look monochrome tient plus que jamais la route, dans des couleurs intenses, pop ou vibrantes, où s’insinue le violet à la fois chic et noble. Proposé dans toutes les nuances, du lilas ou lavande au mauve, en passant par le pourpre, il peut jouer sur tous les tableaux: de la palette la plus fraîche et claire aux teintes sombres.


Jason Wu, printemps-été 2022 - © PixelFormula


9) Epaules nues 

Les épaules se montrent à la faveur d'ouvertures rondes dans vestes et robes ou de manches que l'on laissent glisser vers le bas. Surtout, l'encolure Bardot revient en force. Avec son décolleté qui dévoile le cou et les épaules, la robe ou le top à volants avec ses manches tombantes s’annonce comme la pièce facile et incontournable de l’été prochain. Elle s’inscrit dans un filon à la fois sensuel, romantique et estival qui s’est imposé sur les podiums, en particulier avec une flopée d’habits volantés. De la robe de paysanne à la blouse bohème asymétrique, en passant par les carreaux Vichy, la garde-robe de la star française a visiblement inspiré les designers.


GCDS, printemps-été 2022 - DR

 
10) La chaussure à plateforme 

Les grosses semelles compensées ou les plateaux massifs sur lesquels se jucher pour prendre de la hauteur continuent d’être follement désirables. Si les bottes ont encore le vent en poupe et continuent de tracer leur sillon, les sandales à maxi plateforme déferlent sur les podiums. La palme revient à GCDS, qui ose des talons vertigineux de 25 centimètres ! Les semelles épaisses, pour bien s’ancrer au sol et ne surtout pas passer inaperçues, s'affichent comme la valeur sûre de l'été 22.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com