Crocs relève ses prévisions annuelles après un très bon début d'année 2019

Dopée par des résultats au beau fixe au deuxième trimestre de son exercice fiscal 2019, la marque de chaussures originaire du Colorado a revu ses prévisions annuelles à la hausse. Crocs table désormais sur une croissance comprise entre 9 et 11 % pour 2019, contre les 5 à 7 % attendus auparavant.


L'activité e-commerce a dopé la croissance de Crocs au deuxième trimestre 2019. - Instagram: @crocs

Sur le trimestre clos le 30 juin dernier, le bénéfice net attribuable aux actionnaires a atteint 39,2 millions de dollars (35,30 millions d’euros), contre 30,4 millions de dollars (27,37 millions d’euros) en 2018, soit une progression de 28,8 %. La croissance est encore plus impressionnante au premier semestre : + 49 % à 63,9 millions de dollars (57,54 millions d’euros), versus 42,9 millions de dollars (38,63 millions d’euros) à la même période l’an dernier.
 
Au deuxième trimestre, les ventes ont atteint 358,9 millions de dollars (323,18 millions d’euros), en hausse de 9,4 % ou 12,5 % à taux de change constants. Pourtant, les résultats du trimestre ont subi un impact négatif d’environ 6 millions de dollars (5,4 millions d’euros) en raison de fermetures de boutiques. De son côté, l'e-commerce a le vent en poupe avec des recettes en hausse de 18 %, contre 9,4 % pour la vente en gros et 11,8 % pour les ventes en boutiques en comparable.
 
Au premier semestre, les ventes ont augmenté de 7,1 % à 654,8 millions de dollars (589,63 millions d’euros), contre 611,2 millions de dollars (550,37 millions d’euros) au premier semestre 2018.

La marque américaine a par ailleurs récemment annoncé son ambition de réduire le volume d’articles fabriqués en Chine pour le marché américain de plus de deux tiers d’ici l’année prochaine, en raison de la nouvelle politique douanière mise en place par Donald Trump.

« Avec une forte croissance des recettes, et des marges brutes supérieures à nos attentes, nous avons relevé notre marge opérationnelle de 200 points de base pour atteindre environ 13 % de nos ventes et avons vu notre bénéfice dilué par action augmenter de 57 % par rapport au deuxième trimestre l’an dernier. Nous pensons que la croissance au second semestre va largement dépasser celle du premier et avons donc décidé de revoir nos prévisions annuelles à la hausse », s'est félicité le PDG Andrew Rees dans un communiqué.

Pour son troisième trimestre, l’entreprise table sur un chiffre d'affaires compris entre 295 et 305 millions de dollars, contre 261,1 millions de dollars un an plus tôt.
 

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER