×

Beyond Closet confirme son potentiel au Pitti Uomo

Publié le
today 9 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Présenté pour la troisième fois au Pitti Uomo dans le cadre du projet « Concept Korea », Beyond Closet a séduit le public mercredi, avec un défilé soigné et haut en couleur. Le styliste autodidacte Taeyong Ko a démontré, cette saison peut-être encore plus que les précédentes, qu’il maîtrisait fort bien son sujet. Et ce n’est sans doute pas un hasard si son label de menswear « classique avec un twist » a doublé ses clients multimarques d’une saison sur l’autre, passant de 15 à 30, principalement en Corée du Sud.

La collection de Beyond Closet pour l'automne-hiver 2019-20 - Pitti Immagine Giovanni Giannoni


Le designer, qui dans sa première vie s’adonnait à la natation et a fait ses premières armes dans la mode en travaillant dans une boutique, a su créer un univers très particulier et reconnaissable à travers une garde-robe classique aux accents preppy, traversée par une veine un peu fun et extravagante, mais sans jamais exagérer.

La force de Taeyong Ko ? Son habileté à mélanger subtilement les genres et à créer des silhouettes autant originales que désirables. Tout tient, en effet, dans le stylisme, la façon de jouer avec les accessoires et les détails qui pimentent les looks, ainsi que les mix and match de matières et de registres. Comme il le résume en backstage : « J’habille un homme qui trouve son originalité dans son propre style ».

Dans un décor de campement militaire avec ses tentes-cabines plantées dans le désert, résonne le vrombissement d’une moto, alors que les premiers mannequins déboulent sur les notes de « Walk on the wild side » de Lou Reed. Pantalons froncés aux mollets, chemises à carreaux en laine, parkas volumineuses s’alternent avec des costumes prince-de-galles ou des looks « navy », en référence au thème choisi par Taeyong Ko cette saison, avec cabans marine à boutons dorés portés sur une marinière, le petit foulard noué autour du cou.

Le dandy relax de Beyond Closet - Pitti Immagine Giovanni Giannoni


L’allure est à la fois relax et élégante, à l’instar de ce dandy qui sort en jogging et savates-claquettes fourrées, endossant son traditionnel manteau en tweed, ou bien en cardigan marine et pantalon écossais.

L’accent est mis notamment sur les pièces cosy et bien chaudes pour se protéger des rudes températures avec des manteaux peluche ou en laine bouillie, des pull-overs polaires à enfiler sous la veste ou des cols roulés enveloppants, des joggings en laine bouclée, sans compter les grands cols et revers des vestes ou des blousons systématiquement fourrés, tandis que plusieurs vestes et pantalons sont molletonnés dans des patchworks colorés reprenant les imprimés typiques du vestiaire masculin (carreaux, pieds-de-poule, etc.).

L’ensemble est rehaussé par une grande attention portée aux détails et aux chromatismes. Une rangée verticale de boutons dorés enjolive ainsi le dos d’une veste kaki. Ou encore, en guise de coudières ou genouillères, le styliste opte pour des sortes d’affichettes rectangulaires, certaines chemises en feutre gris affichent de grandes poches en nylon molletonnées aux couleurs vives, des gants en peau d’un jaune intense se notent sur une silhouette prince-de-galles, le rabat bleu roi ou en velours sur la poitrine ravive un trench classique.

Un look Beyond Closet pour l'hiver prochain - Pitti Immagine Giovanni Giannoni


Le designer joue également avec les superpositions et les trompe-l’œil comme ce sweat aux allures de Teddy, qui se transforme en blouson de nylon gris dans le dos, ou cette veste à rayures de banquier, qui prend les allures d’un maillot de baseball avec son numéro « 27 » côté verso. Autre exemple, ce manteau qui se prolonge sans prévenir en coupe-vent ou cette veste qui devient ciré orange.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com