Berluti : Kris Van Assche dévoile ses premiers looks et son nouveau logo

La maison Berluti a dévoilé les premiers looks dessinés par son nouveau directeur créatif, Kris Van Assche : le designer belge offre à la vénérable marque parisienne une nouvelle direction - et un nouveau logo.


Photo: FashionNetwork.com/ Godfrey Deeny

Le logo reflète une ambiance plus audacieuse, plus sportive et plus industrielle, et se lit de haut en bas : 1895 Berluti Paris - remplaçant l'ancienne typographie, beaucoup plus fine : « Berluti Paris Bottier depuis 1895 », qui faisait référence aux origines de la maison.

Une ambiance plus sportive, voilà qui est cohérent avec le travail de Kris Van Assche chez Dior Homme, son précédent poste, occupé pendant 11 ans. Le designer belge avait dévoilé le logo lors d'une première campagne publicitaire en juin, avant d'apparaître dans un sweat-shirt bleu nuit portant la nouvelle griffe, lors du défilé de son compatriote Dries Van Noten, le mois dernier à Paris.
 
Kris Van Assche, qui a pris la tête de Berluti en avril dernier, n'était pas présent lundi, à la présentation de sa pré-collection printemps-été 2019. Il fera ses véritables débuts pour Berluti lors de la prochaine saison masculine, à Paris en janvier. Dans un communiqué, la maison décrit ainsi son événement : un « prologue... qui établit l'essentiel d'une garde-robe masculine contemporaine, un plan pour l'avenir ».


Photo: FashionNetwork.com/ Godfrey Deeny

Cependant, des milliers de touristes ont pu voir le nouveau logo, attaché aux pavillons Prouvé à l'entrée des Tuileries, sur la place de la Concorde. Conçues par la légende du design Jean Prouvé dans les années 1950, ces structures, composées d'un ensemble préfabriqué de planches de pin, d'aluminium moulé et de poutres en fer forgé rouge, ont d'abord été dessinées pour accueillir une école primaire à Clermont-Ferrand. Des dizaines de touristes chinois ont pu jeter un regard à l'intérieur, apercevant en avant-première la nouvelle ambiance qui règne désormais chez Berluti.
 
Kris Van Assche s'est concentré sur le Scritto, une typographie manuscrite du 18e siècle régulièrement utilisée sur les sacs en cuir chez Berluti, créant des vestes de bombardiers robustes bleu marine et des chemises en soie frappées du motif, ou encore des smokings de satin blanc. Omniprésente également, la patine caractéristique de Berluti, qui s'inspire de ses célèbres chaussures, dont la légende dit qu'il faut les entretenir au champagne et les épousseter avec du lin vénitien.
 
Mais là où ses prédécesseurs, Alessandro Sartori et Haider Ackermann, s'étaient contentés de teintes classiques, Kris Van Assche rivalise d'audace, avec du rouge fluo et du bleu électrique. Le créateur belge coupe d'incroyables vestes en laine à deux boutons et un superbe manteau double face, digne de la haute couture, en suivant les lignes d'une silhouette plus stricte, avec des surpiqûres contrastées en finitions extérieures sur certaines pièces. Mais on n'a plus revu les revers en daim dont Alessandro Sartori avait fait sa signature lors de son passage chez Berluti.


Photo: FashionNetwork.com/ Godfrey Deeny

Autres pièces notables : d'imposantes sneakers et les mocassins Andy - nommés d'après Warhol - transformés en creepers, avec une semelle encore plus épaisse. Un pantalon de motard en cuir noir, avec passepoils blancs ; et des sacs de voyage en cuir noir, avec des crânes en cuir patiné. En somme, un peu plus déjanté que ses prédécesseurs.
 
Le lookbook a été photographié à l'usine Berluti de Ferrare, en Italie, en juillet 2018 par Alessio Borsoni.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - AccessoiresLuxe - ChaussuresCréationCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER