×
Par
AFP
Publié le
15 sept. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Belgique : toutes les licences d'importation de textiles chinois délivrées

Par
AFP
Publié le
15 sept. 2005

BRUXELLES, 15 sept 2005 (AFP) - La Belgique a délivré en 24 heures toutes les licences d'importation destinées à débloquer les produits textiles chinois retenus en douane dans le pays, a-t-on appris jeudi auprès du ministère belge des Affaires économiques.


Produits textiles chinois bloqués par les douanes le 26 août au Havre Photo : Robert François

"Il y avait 550 demandes de licences qui étaient bloquées. Nous les avons toutes délivrées mercredi", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère, Jean-Louis Duhaut.

Ces licences vont permettre de débloquer environ 1,8 million produits textiles chinois retenus par les douanes belges, principalement au port d'Anvers (nord), selon la même source.

La délivrance des licences par la Belgique s'est déroulée le jour même de l'entrée en vigueur d'un règlement de la Commission européenne permettant la mise en circulation des quelque 80 millions de vêtements chinois bloqués depuis plusieurs semaines dans les ports européens.

Selon les douaniers d'Anvers, les importateurs munis de leurs licences se sont présentés dès mercredi matin dans les entrepôts du deuxième port européen pour commencer à récupérer la marchandise.

L'activité a été "intense" au port dès 08H00 (06H00 GMT), relevait mercredi une responsable des douanes, Kim Kinderkoning.

"Pour les distributeurs belges et européens, c'est une grande satisfaction de savoir que ce qu'ils ont acheté en Chine en toute bonne foi va effectivement pouvoir être acheminé vers les magasins et être vendu aux consommateurs", s'est réjoui jeudi Beaudouin Velge, l'administrateur délégué de la Fédération belge des entreprises de distribution (Fédis).

"Le risque, c'était de devoir payer nos fournisseurs sans pouvoir nous-mêmes vendre les produits aux consommateurs. Nous aurions préféré une solution début septembre, mais nous sommes encore dans les clous pour mettre les produits en temps utile dans les magasins", a-t-il ajouté.

En vertu du compromis passé début septembre entre Bruxelles et Pékin, la moitié des pièces d'habillement retenues en douane faute de licence d'importation entreront sur le territoire européen en excès des quotas fixés pour 2005 pour ces catégories sensibles.

L'autre moitié sera prise en charge par la Chine, qui a accepté qu'elle soit décomptée des quantités allouées pour 2006 ou escomptée sur le quota non utilisé d'une autre catégorie de produits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.