Artemis, la holding de Kering, s’empare de Courrèges

Artemis, la holding de la galaxie Kering, devient le nouveau propriétaire de Courrèges. L'existence de négociations entre les précédents détenteurs de la maison et Artemis avait été mise à jour fin 2017, avait appris FashionNetwork.com. Désormais, c’est chose faite. La holding de la famille Pinault, qui contrôle 40,9 % du capital du groupe de luxe et plus de 55 % des droits de vote, s’est emparée à 100 % de la marque française, dont elle détenait déjà 40 %.


L'annonce du défilé s'inscrit sur la porte de sa boutique parisienne saccagée par des supporters - Courrèges

L'information, révélée par le magazine américain WWD, a été confirmée par Artemis à FashionNetwork.com. La maison emblématique des années 1960 et 1970, fondée en 1961 par André Courrèges et sa femme Coqueline, a été cédée pour une somme qui n’a pas été divulguée par le duo de publicitaires Jacques Bungert et Frédéric Torloting, qui l’avait acquise en 2011 pour la relancer.
 
Réputée pour ses créations futuristes et ses formes géométriques épurées, Courrèges était revenue avec succès sur les podiums parisiens en septembre 2015, sous la houlette de Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant. Avec une première collection fraîche et contemporaine, le duo avait séduit le public. Mais, passé le premier engouement, la marque n’est jamais parvenue à décoller, en particulier à l’international, où son nom est moins connu.
 
La maison traverse depuis l’an dernier une phase de restructuration. Elle a notamment dû réduire ses effectifs et abandonner son atelier historique de Pau. Depuis le début de l’année, elle a par ailleurs amorcé une profonde réorganisation en confiant en février dernier le poste de directeur général à Christina Ahlers, qui a œuvré pendant 12 ans au développement international d’Acne Studios.
 
Dans la foulée, Courrèges a recruté Yolanda Zobel en tant que directrice artistique. La designer aux origines allemande par son père – un créateur de bijoux – et française par sa mère, spécialisée dans le prêt-à-porter féminin, présentera sa toute première collection printemps-été 2019 lors d’un show très attendu le mercredi 26 septembre, dans le cadre de la Fashion Week de Paris.
 
Après avoir étudié la mode à Berlin, la jeune femme, qui « a grandi en Allemagne dans une famille d’artistes », a fait ses débuts chez Giorgio Armani en 1999. Elle a ensuite travaillé sur les collections femmes chez Chloé, Jil Sander et Acne Studios, où elle a connu Christina Ahlers, également de nationalité allemande.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER